Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

TESTS COVID-19 AU CHU : 2000 ANALYSES PAR JOUR DÉBUT OCTOBRE

test2

Pendant toute la crise du printemps, le laboratoire de virologie du CHU de Rennes a assuré l’analyse des prélèvements COVID de ses consultants et patients ainsi que ceux d’une grande partie des établissements bretons (Vannes, St Malo, St Brieuc). Depuis le démarrage de la crise, il a analysé 70 466 prélèvements dont 57% pour d’autres structures que le CHU.

Installée dans une unité́ dédiée en proximité immédiate du laboratoire de virologie, sa plateforme de dépistage à haut débit unique en Bretagne, analyse entre 800 et 1100 tests/jour pour l’ensemble du territoire et de la région. “Elle montera à̀ 2 000 analyses par jour début octobre”, assure le CHU dans un communiqué.

Des drives de dépistage

Depuis le 6 juin, trois lignes de dépistage permettent de prélever 250 personnes par jour de 8h à 20h sur le site Pontchaillou au CHU de Rennes (parking P5) avec prise de rendez-vous obligatoire sur doctolib uniquement pour les patients avec ordonnance ou cas-contact identifié par la CPAM. “Le patient et le médecin prescripteur reçoivent les résultats en moins de 24 heures de manière sécurisée”, précise le CHU de Rennes.  Depuis son ouverture le 6 juin, le drive de CHU de Rennes a dépisté 16 282 personnes

Parallèlement, un drive COVID-19 exclusivement réservé aux professionnels a été mis en place le 27 aout, également sur le site de Pontchaillou, comprenant 2 lignes de prélèvements soit une capacité de 165 à 170 prélèvements par jour avec rendez-vous en ligne via Doctolib également. Depuis son ouverture le 27 août, le CHU de Rennes a dépisté 3 872 professionnels de 165 à 170 prélèvements par jour avec rendez-vous en ligne via Doctolib également. “Le drive a été particulièrement mobilisé sur le dépistage du cluster des étudiants de l’Université de Rennes 1 : le CHU a ainsi dépisté près de 374 étudiants testés dont 45 positifs. »

Bientôt en déménagement

Le 6 octobre, les deux drives de dépistage COVID-19 – grand public et professionnel – vont être transférés sur un nouveau site proche du site de Pontchaillou, quartier de Malifeu, 13 rue du Bourbonnais dans un lieu fermé. Ce centre de dépistage accueillera les piétons (professionnels du CHU et grand public) et disposera d’un parking.

Cette décision permettra de passer d’une offre d’environ 400 tests (professionnels et grand public) par jour à̀ 470 tests, soit 70 créneaux de rendez-vous supplémentaires par jour. Le CHU étudie également un projet de plateforme téléphonique afin de mieux réguler l’accès au dépistage selon les priorités définies par le Ministère (patients symptomatiques / cas contact / patients avec prescription).

Une première : En lien avec l’ARS Bretagne, le CHU va s’engager dans une expérimentation sur le développement des tests antigéniques pour les patients asymptomatiques. Les objectifs de ces tests rapides (résultat dans les 15 à 30 min) sont les suivants : enclencher les mesures de prévention le plus rapidement possible, augmenter la capacité de dépistage, diminuer la pression sur les laboratoires (tests réalisables hors laboratoires). Cette expérimentation exclura les patients symptomatiques et contacts à risque. Le test antigénique permet de détecter les protéines que produit le virus : les antigènes. Il cherche à déterminer si la personne est infectée au moment du test. Le résultat indicatif est connu en moins d’une demi-heure. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire