Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Politique

TERRORISME : CAROLE GANDON REFUSE L’AMALGAME ET LE POPULISME

Carole Gandon
test2

La France est à̀ nouveau inscrite à l’agenda des terroristes. Et nul endroit du territoire n’est à̀ l’abri. Pas plus Rennes que Nice. Face au terrorisme, Carole Gandon (En Marche) et élue de l’opposition municipale veut proposer une troisième voie. “Nous refusons de choisir entre d’un côté la complaisance coupable d’une gauche qui a fermé les yeux sur les dérives du repli communautaire, qui défend bruyamment Assa Traoré (1), mais a abandonné Mila (2) et de l’autre, les amalgames et les raccourcis d’une droite qui confond sciemment Islam et islamisme, charriant ainsi tout ou partie de l’imaginaire xénophobe des partis populistes européens”, déclare Carole Gandon.

“La complaisance et l’amalgame sont les deux faces d’une même pièce, qui se renforcent l’une et l’autre”, ajoute-t-elle. “Attaquer les musulmans, c’est renforcer l’islamisme. Les musulmans de France eux-mêmes sont les premiers à̀ devoir mener ce combat car ils en seront demain les premières victimes. Avec eux, nous devons faire bloc contre le terrorisme islamiste”, poursuit l’élue municipale de l’opposition.

Carole Gandon ne veut pas non plus de populisme. “Les populistes veulent fragiliser la République et rafler la mise. Les islamistes veulent faire tomber la République. Et les premiers ont été suffisamment irresponsables pour penser que les seconds les aideraient peut-être. Il y a une République, une et indivisible. Ceux qui veulent la communautariser, la rêvent donc divisée. Ce ne sera jamais notre combat !”

En ces jours, les pensées des élus Révéler Rennes vont tant vers les enseignants que vers les croyants qui ont payé́ un bien lourd tribut. “La laïque, comme l’appelait Jaurès, et l’Église frappées ensemble, c’est toute notre République qui est endeuillée. Mais il faut déjà reprendre le combat pour une fraternité laïque.”

Phrase du jour : “Hier, pendant la campagne municipale, nous étions presque honnis à parler d’insécurité, à dénoncer les complaisances et accommodements irrationnels sur la laïcité, y compris d’élus rennais.”

 

  • (1) Sœur aînée d’Adama Traoré, mort après son interpellation par des gendarmes.
  • (2) cyberharcelée après des propos islamophobes.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire