5.5 C
Rennes
mardi 31 janvier 2023
AccueilActualitésSIX MOIS DE PRISON POUR L’HOMME À LA HACHE

SIX MOIS DE PRISON POUR L’HOMME À LA HACHE

Ce lundi 23 janvier 2023, un homme de 37 ans était jugé pour port sans motif légitime d’arme blanche et rébellion contre les forces de l’ordre. Le samedi 21 janvier 2023, vers 14 h, muni d’une grande hache, il a semé la panique dans les rues du centre-ville, notamment, à l’angle de l’avenue Janvier. 

Ressorti libre

Immédiatement alertés, les policiers ont réussi à interpeller l’individu devant un café. Mais son arrestation a été mouvementée. Il a fallu au moins quatre équipages venus en renfort et l’utilisation d’un taser pour le maîtriser. Lors de son interrogatoire, les forces de l’ordre trouveront sur lui, outre la hache, une barre de fer de 30 cm, un couteau et des lames de rasoir.

Comparaissant devant la justice, le prévenu a affirmé avoir découvert son arme dans une poubelle et vouloir l’employer dans sa maison de campagne. « J’ai souhaité la tester contre un morceau de bois devant l’église », explique-t-il. Mais il n’a donné aucune justification quant à son choix de faire l’essai en pleine rue…

L’accusé, qui avait déjà été condamné à une interdiction de porter une arme pendant 5 ans, a un casier judiciaire comportant vingt-six condamnations (vol, exhibitions sexuelles, violence, refus d’obtempérer, et transport d’armes). La procureure de la République a déploré une scène d’une « particulière gravité », surtout en raison d’une forte population présente, après le marché des Lices. « L’homme se promène dans les rues avec une hache en rigolant, lorsque l’on connaît la personnalité de monsieur, on ne peut que s’inquiéter », précise la magistrate.

Le parquet a requis un an d’emprisonnement. Le tribunal a finalement condamné le prévenu à 4 mois ferme et la révocation de 2 mois d’anciens sursis probatoires, mais il n’a pas prononcé de mandat de dépôt. L’individu est donc ressorti libre de la juridiction et devra se présenter devant un juge d’application des peines pour l’exécution de sa condamnation.

// Dernières nouvelles publiées

BAUD-CHARDONNET : LA LIBRAIRIE DE QUARTIER DE JULIE ET LYDIA

Dans le nouveau quartier Baud-Chardonnet, Julie Morand et Lydia Lacour exercent le plus beau métier du monde. Elles sont libraires au pied d’un immeuble...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser