"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Insolite

SA GALERIE EST OUVERTE : AR FURLUKIN PREND RACINE !

Ar Furlukin mange ses radis comme les autres avec du beurre et du sel. Mais l’artiste a trouvé une autre manière de les apprécier…”Depuis quarante ans, je les peins, je les sculpte”, s’amuse-t-il. Mais jamais l’homme n’avait décidé de montrer son travail au grand public. C’est désormais chose faite, il a ouvert une galerie à l’angle de l’avenue Janvier et de la rue Jean-Marie Duhamel, au pied d’un magnifique immeuble Odorico. 

Dans son petit chez soi culturel, Ar Furlukin propose ses fameux radis gargouilles et bien d’autres peintures en petits et grands formats. “J’expose des tableaux de poche pour avoir toujours son œuvre d’art dans sa …poche !”, ironise-t-il. Mais pas seulement…il présente des sculptures en bronze et en pierre avec un seul et unique sujet  : le radis et encore le radis. “Je le représente toujours de la même manière rond et rouge. C’est ma marque de fabrique”.

Devenu incontournable dans le monde l’art, Ar Furlukin agace parfois les artistes “cultureux”. Mais lui il assume con côté cul-terreux. “Je n’ai pas que des fans (rien à voir avec les fanes). Mais je vous assure : on fait tous partie de la même botte. On a tous les mêmes racines”, répond-il avec un grand sourire. Loin des critiques, il cultive son jardin artistique. “Je ne suis pas là pour me prendre la tête. Je suis juste là pour apporter un sourire.” 

Pari réussi, son art est bio ! Sa galerie G.O.L.O. est ouverte de 10 h à 20 h jusqu’à Noël. L’occasion de remplir son panier de Noël…

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire