"
Innovation à Rennes

ROBOT RÉDACTION : OUEST S’Y COLLE !

Depuis quelques années, la mode est au robot-rédaction ! En France, le très sérieux journal Le Monde s’y est mis lors d’une soirée électorale (36.000 articles en une seule nuit). Dans notre région, Ouest-France s’y intéresse de très près. Le groupe breton, le fonds brestois West Web Valley et le fonds BNP Paribas développement ont levé ensemble 2 millions de fonds pour Syllabs.


Présidée par Claude de Loupy et Helena Blancafort, la société Syllabs est l’un des premiers fournisseurs d’articles rédigés automatiquement pour les médias français (Slate, Les échos, La Tribune, Le Monde), le secteur du tourisme, l’e-commerce, l’immobilier et le webmarketing. Il veut devenir la référence incontournable dans l’intelligence artificielle. “Son algorithme est capable de collecter, trier et organiser des données qu’il peut transformer en contenu rédactionnel ciblé”, confie un spécialiste.
Via cette levée de fonds, Syllabs veut recruter des nouveaux collaborateurs. Elle entend d’ici à fin 2018 rassembler 40 personnes entre Paris et Nantes. “Des réflexions sur des projets de collaboration sont en cours avec Ouest-France”, note l’Usine Nouvelle.”Le groupe de presse est intéressé par le potentiel technologique de Syllabs pour compléter ses services en local par de “l’info-data“.

D’après les tenants de la robot rédaction, les robots-rédacteurs peuvent produire 30 000 articles par heure. Ils peuvent libérer les talents d’un journaliste (ou rédacteur) pour faire des recherches sur des sujets plus importants. La plupart des rédacteurs pourraient ainsi se concentrer sur l’investigation plutôt que de rédiger des taches subalternes. A l’inverse, beaucoup estiment que ces robots sont uniquement là pour dégager du temps. Ils permettraient aux journalistes de réaliser des vidéos, des publireportages et aux rédactions de réduire bien sûr la présence humaine.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire