CECI EST UN TEST 1
Archives Manifestations à Rennes Politique

RENNES SACCAGEE : QUI EST RESPONSABLE ?

test2

A Rennes, la configuration de la ville est telle que, si des manifestations dégénèrent, les vitrines volent et les commerçants pleurent…. Il y a quelques années, la manif des pêcheurs avait provoqué bien des dégâts dans le centre ville. Il y a quelques jours, les Zadistes opposés à l’aéroport ont saccagé la capitale bretonne. Sans vouloir jeter la pierre à quiconque (il y en a eues suffisamment samedi !), on peut quand même s’interroger sur les responsabilités de chacun.

On l’oublie bien souvent mais les premiers responsables et non des moindres sont les Zadistes eux-mêmes. Ils ont pété, cassé les commerces en ciblant principalement les agences d’assurance (Bertrand Plouvier leader de la droite l’a échappé belle !), les promoteurs, les banques, les agences de voyages. Bref, les anars ont détruit ce qui représente pour eux le monde de l’argent…

Mais que dire des autorités ? Le Point…pointait du doigt « l’étrange passivité des forces de l’ordre » et une « mairie surprotégée » dans un article paru sur leur site Internet. Mais nos CRS sont-ils vraiment responsables ? Bien sûr que non…Ils ne sont que le bras armé de la République. ils ne reçoivent d’ordre que du Préfet, et donc de l’Etat.

Surprotection de la mairie…

Dans cette affaire, nos forces de l’ordre ont protégé la mairie, édifice républicain. Comme elles l’avaient fait lors de la venue des pêcheurs en 1994 en protégeant la Préfecture. Mais pourquoi surprotéger la mairie ? Peut-être parce que notre maire avait trouvé à redire contre des tags lors de la dernière manif des Zadistes à Rennes. On imagine aisément que du côté du Gouvernement on ne pouvait pas admettre une récidive. C’est quand même Nathalie Appéré, maire d’ une ville de gauche et principal soutien de François Hollande dans le Grand Ouest. On ne peut pas tout laisser faire…

Et les Rennais trinquent

Sauf que voilà…A force de protéger la mairie, la violence ne s’est-elle pas déchainée dans la ville ? Certains le pensent fortement. Certains pas du tout. Une chose est certaine. Comme pour la manif des pêcheurs, les forces de l’ordre ont fait reculer les manifestants vers la gare avec son cortège de destruction et son lot de dégradations. Elles ont sorti les contestataires de la ville. « Ce n’est jamais facile de faire respecter l’ordre au milieu des passants, » assure un ancien CRS.

Ce samedi, il fallait éviter tout débordement et contenir les Zadistes. Il fallait éviter tout dérapage au risque de voir quelques vitrines tombées. Mais des questions demeurent : pourquoi une telle manifestation a-t-elle été autorisée alors que nous sommes en état d’urgence ? Pourquoi une telle manifestation a-t-elle eu lieu en plein cœur de ville ? A-t-elle été autorisée pour discréditer le mouvement anti-aéroport ? Dans tous les cas, les Rennais trinquent…pour des considérations politiques qui les dépassent amplement.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire