maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

REDÉCOUVERTE DE NOTRE PATRIMOINE : LE PANTHÉON RENNAIS

test2

Rennes a son Panthéon, comme Paris. A la différence du monument parisien, il ne contient toutefois aucune sépulture, aucun grand nom. Mais il est tout aussi essentiel à notre mémoire. Il rend en effet hommage à tous les combattants rennais morts dans les tranchées de la première Guerre-Mondiale et dans bien des conflits parfois plus contemporains.

Inauguré en juillet 1922 par le maire Jean Janvier, en présence de monsieur Maupoil, préfet d’Ille-et-Vilaine, le Panthéon est un endroit aux lumières tamisées où l’on chuchote pour respecter  nos glorieux héros. Au-dessus de 936 noms morts sur le champ d’honneur (il y en aurait en fait bien plus !), une fresque en toile marouflée de 26 mètres de long d’un saisissant réalisme a été peinte par le peintre Camille Godet (auteur d’une belle œuvre dans la salle de la Cité). Elle représente des poilus couverts de boues redescendant des tranchées aux côtés d’illustres personnages comme Clémenceau ou Poincaré.

“Ce Panthéon, où tout appelle le recueillement, est bien le symbole de la reconnaissance de la ville à l’égard de ceux qu’elle pleure”, écrit le 3 juillet 1922, le journal Ouest-Eclair. Les noms des soldats y sont inscrits en lettre rouge dans des tables de marbre. Ils se suivent dans le seul ordre alphabétique, sans distinction de situation sociale ou de grade.

D’autres artistes ont contribué à l’ornementation de la salle, Emmanuel Le Ray, architecte, le bronzier Roullière, le décorateur Landresse et le mosaïste Odorico. Pour la petite histoire, des plaques de marbre (seize au total) furent brisées lors d’un tamponnement dans une gare de triage entre l’Italie et Rennes. Ce qui représenta un coût pour la ville de 6 à 10 milles francs sans compter l’achat de nouvelles plaques…Panthéon Rennais, Mairie de Rennes, 35000 Rennes. Métro République.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire