20 C
Rennes
mercredi 17 juillet 2024
AccueilBrèvesPOUR LA PRÉSIDENCE DE LA MÉTROPOLE : LE CAS PARTICULIER DE PACÉ

POUR LA PRÉSIDENCE DE LA MÉTROPOLE : LE CAS PARTICULIER DE PACÉ

« Le mariage de la carpe et du lapin ! » Cette expression bien établie, qui désigne l’alliance anormale et surtout illogique et incohérente de deux « choses » [ou personnes]. Elle illustre « à merveille » la très singulière coalition LR / PS au sein de la liste « En action pour Pacé ! »

A 4 jours du vote, on peut imaginer les électeurs pacéens s’interroger avec une certaine perplexité, pour ne pas dire avec scepticisme quant à la posture que le binôme « Ingrid Simonessa (LR) / Loïc Le Fur (PS ») adopterait pour choisir leur tête de liste à la présidence de la métropole , en cas de victoire de leur liste commune.

L’une, Ingrid Simonessa devrait soutenir (normalement, es-qualité, depuis 2014, de directrice-adjointe au cabinet du président (LR) François Goulard au Conseil départemental du Morbihan) une candidature dite « de droite »  (type Breteau, Le Blond …ou encore Bonnin).

L’autre candidat Loïc Le Fur – devenu, en février 2020, suite au décès de François André, conseiller départemental PS – porterait [en toute logique…] son choix sur le candidat « de gauche »… si celle-ci venait à être de nouveau majoritaire au sein de ladite Métropole. La liste, emmenée par Ingrid Simonessa et Loïc Le Fur, a en face d’elle, l’équipe « Pacé Ensemble 2020 », conduite par l’actuel adjoint aux finances et aux sports, Hervé Depouez (divers droite).

// Dernières nouvelles publiées

DOUBLE DÉFENESTRATION : VERS UN FÉMINICIDE

À Rennes, devant l’immeuble Le Panam, dont la façade est peinte par l’artiste War, quatre bouquets de fleurs reposent contre le mur. C’est à...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser