CECI EST UN TEST 1
Actualités

POUR ÉVITER LE CHANT DU CYGNE DE LA CULTURE, L’OPÉRA OCCUPÉ

test2

Depuis jeudi 4 mars 2021, le théâtre de l’Odéon est occupé à Paris par des intermittents du spectacle pour défendre leurs droits. Depuis aujourd’hui, l’opéra de Rennes l’est également par la Coordination des Intermittents, intérimaires et Précaires de Bretagne, le Collectif Vivre sans art et sans culture et les deux syndicats (SFA-CGT et SBAM-CGT). Notre théâtre devrait connaître le même régime que son homologue parisien durant quelques jours, voire beaucoup plus. 

Avant leur occupation, les acteurs du monde de la culture et leurs représentants ont publié un communiqué pour expliquer les raisons de leurs courroux. “L’opéra est aujourd’hui à Rennes le lieu le plus emblématique des professions du spectacle et le plus symbolique des professions fragilisées par le marché du travail imposé par le capitalisme. Il est le point de ralliement des artistes, des techniciens du spectacle, des professionnels de l’animation culturelle, de la restauration…” 

Leurs revendications sont nombreuses. Les occupants demandent un “retrait pur et simple de la réforme de l’assurance-chômage, la réouverture des lieux culturels, une prolongation de l’indemnisation pour les intermittents, des moyens pour garantir les droits sociaux… “Dans le plus bref délai, ils souhaitent une réunion avec le Conseil national des professions du spectacle”, ajoutent-ils dans leur communiqué. 

Le 7 janvier dernier, ils étaient déjà 400 manifestants devant la Parcheminerie à l’appel de la Coordination des intermittents et précaires de Bretagne et du syndicat SFA-CGT. Durant de longues minutes, ils avaiennt tenu à brandir quelques pancartes bien senties et potaches pour un sujet plus que sérieux : la réouverture des lieux culturels. Il y a quelques jours, les élèves de l’école du TNB avaient réalisé une performance devant leur salle pour dénoncer une “culture en danger.” 

D’autres théâtres sont en cours d’occupation : L’odéon, le Théâtre national de Strasbourg, l’Espaces Pluriels (Pau), La Colline, le Théâtre Graslin de Nantes, L’Equinoxe à Châteauroux, Théâtre de la Cité à Toulouse, le Moulin du Roc à Niort, le Théâtre du Nord à Lille, le CDN Besançon Franche-Comté, le Le Fil à St Etienne, le CDN Théâtre de l’Union, à Limoges, Le Quartz à Brest et le CDN Théâtre des Quartiers d’Ivry. Crédit photo : CIPbretagne35. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire