portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

PIERRE BRETEAU ET CHARLES COMPAGNON : UN PLAN MARSHALL POUR LA MOBILITÉ

Avec la sécurité et l’urbanisme sauvage, la mobilité des Rennais est la Question ! Pierre Bréteau, maire Modem de Saint-Grégoire et candidat à la métropole de Rennes et Charles Compagnon, candidat à la maire de Rennes veulent un plan Marshall pour les mobilités sur Rennes Métropole. Ils en expliquent les raisons. 

Pourquoi abordez-vous la question de la mobilité en premier dans votre campagne ?

La question des mobilités représente un enjeu fondamental pour le développement du territoire. Pensé à l’échelle de Rennes et du pays de Rennes, le logiciel utilisé par l’actuelle majorité, a atteint ses limites.

La mobilité concerne tout le monde…et pas seulement Les Rennais

Il est essentiel d’intégrer plus largement les territoires de la métropole lorsqu’on sait que plus de la moitié des déplacements sont en dehors de Rennes. Cela nécessite un véritable plan Marshall optimisant la complémentarité des modes de transports, développant les transports en commun et le vélo et encourageant une évolution des comportements.C’est une urgence car Rennes est de plus en plus paralysée.

Quels sont vos projets concrets ?

Le plan mobilité d’un montant d’un milliard d’euros sur 10 anscomporte plusieurs projets structurants notamment la prolongation du métro à l’extérieur de la rocade par du tramway (Gaîté – Bruz, Poterie – Chantepie, Cesson – Thorigne, Pontchaillou – Pacé-Bertin) et des lignes de bus express favorisant la création de liaisons circulaires auteur de Rennes.

Mais encore…

Il faut construire quatre terminaux de bus situés à 7 ou 8 kilomètres de la rocade et associés à des parkings relais d’une capacité totale de 3 000 emplacements de voitures (700 à 750 M€).

Vous pensez aux vélos….

Nous voulons construire 150 kilomètres de voies nouvelles (100 à 150 M€) sur 5 ou 6 ans, installer des parcs-vélos sécurisés pour lutter contre le vol et développer le vélo Star en-dehors de Rennes.

Quelles sont vos dernières mesures ?

Nous aimerions un contournement nord ou sud de Rennes afin de soulager la rocade (200 M€), redonner une partie du versement transports aux entreprises qui engageraient des efforts conséquents pour favoriser le covoiturage. Non sans oublier la possibilité d’une tarification sociale pour les transports en commun.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire