CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Insolite

PÊCHE EN VILAINE : JÉRÔME ET AMÉLIE TAQUINENT LE POISSON

test2

Ce samedi matin, le jogger n’en revient pas. Dans la Vilaine, quelques pêcheurs taquinent le poisson. Mais pour une fois, ils ne sont pas en bord de rivière. Ils sont tout simplement dans l’eau à bord de float tube (voir notre photo). “Cela mord ?”, questionne le coureur du dimanche. “Nous sommes en compet,” répond Jérôme Sivrais, venu des Deux-Sèvres avec sa compagnie Amélie Esnault. 

Ce week-end, tous deux disputent une manche officielle d’un championnat de France de pêche. Avec quatre cannes (au lieu de six pour ses congénères), ils pêchent aux leurres (et non à l‘appât naturel). “Nous capturons uniquement des carnassiers (perche, brochet, sandre, silure et black-base (poisson vif des Etats-Unis introduit depuis une vingtaine d’années en France). En revanche, on ne fait pas de truites farios la qualité d’eau n’étant pas suffisamment saine… “

Dans l’eau, Amélie et Jérôme restent toute la journée. “En bordure de rivière, nous sommes à à1 m40 de fond.  Mais au milieu, je n’ai pas pied. Il y a 2,40 m de fond !” Avec son GPS de base, Jérome n’est pas du tout perdu. “L’engin m’indique la profondeur, l’existence de bancs d’herbiers et les fonds irréguliers où se mettent en embuscade les poissons. ” Mais attention, les deux pêcheurs ne sont pas des “killers”.  “Le but n’est pas de pêcher le plus de poissons, il est d’en ferrer le plus grand… À titre d’exemple, la perche sera comptabilisée par le jury à compter d’une certaine  longueur, soit 20 centimètres pour 200 points.” 

Propulsés par des palmes (et parfois des rames), nos deux pêcheurs sont ravis de découvrir notre ville. “On va pêcher sous le parking de la Vilaine”, confient-ils amusés. Ils vont surtout faire découvrir aux Rennais leur discipline. “C’est une autre approche de la rivière. Cela permet de naviguer en ne voyant personne de la journée à part des martins-pêcheurs des ragondins… et des silures de 2m50 de long.” Récemment, un de ses amis a bataillé durant deux heures pour en pêcher un ! Démonstration de pêche aux leurres durant tout le week-end, pont Malakoff. 

Cyanobactéries dans la Vilaine : “l’organisateur de la compétition nous a indiqué que les tests étaient suffisamment bons pour que l’on puisse se mettre à l’eau ! On verra demain si des boutons poussent sur nos visages…”

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire