Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Politique

PAS DE TOUR DE FRANCE À RENNES : LA DROITE EST RÉVOLTÉE

test2

“Nous avons appris avec tristesse mais surtout colère le refus de la mairie de Rennes d’accueillir le départ du tour de France”, peste Charles Compagnon, représentant de la droite rennaise. “Au-delà “d’être l’otage de ses alliés qui privilégient l’idéologie au développement de notre ville (les écologistes ne voulaient pas de l’épreuve)”, le représentant de la droite ne comprend pas le prétexte utilisé. “Mettre en avant l’empreinte carbone du Tour, et une image de la femme dégradée est ridicule.” Pour lui, pas de doute, on est dans l’idéologie. “Le problème avec les idéologues, c’est qu’ils politisent tout !”, ajoute-t-il. “La réalité c’est que la Maire de Rennes vient de refuser une grande fête populaire (sans doute pas assez élitiste pour la majorité municipale) qui aurait permis l’accueil de nombreux touristes. De plus, ce refus ne permettra pas à nos entreprises locales (et en premier lieu les bars, hôtels et restaurants qui ont tant souffert de la crise du Covid-19) de bénéficier des retombées économiques engendrées par le Tour.” Et d’ajouter : “C’est aussi refuser de faire la promotion du vélo dans la ville de Rennes, et la promotion de la ville de Rennes sur l’une des manifestations sportives les plus suivies dans le monde.Il est inacceptable que l’idéologie politique prive les Rennaises et les Rennais d’un évènement majeur. Après l’abandon du Zénith, l’abandon des questions de sécurité, maintenant l’abandon de la possibilité d’accueillir le départ du Tour de France. Un nouveau sacrifice sur l’autel des accords politiques entre Verts et socialistes qui pénalise Rennes, mais surtout les Rennaises et les Rennais.”

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire