12.9 C
Rennes
dimanche 21 avril 2024
AccueilActualitésPAS DE SURPRISE RENNAISE, MALGRÉ UN MANDANDA IMPÉRIAL

PAS DE SURPRISE RENNAISE, MALGRÉ UN MANDANDA IMPÉRIAL

Après une traversée du désert de deux ans, le Paris Saint-Germain retrouve enfin le chemin de la finale de la Coupe de France. Il a triomphé du Stade rennais sur une victoire étroite, mais méritée (1-0), marquée par un but décisif de Kylian Mbappé. L’ultime confrontation les verra affronter l’olympique Lyonnais, le 25 mai à Lille.

Dès le coup d’envoi, les Rennais ont montré leurs ambitions avec une percée qui, malgré un manque de finition de Désiré, a mis la défense parisienne sur ses gardes. La réplique ne s’est pas fait attendre. À la 11e minute, une tentative audacieuse de Mbappé s’est heurtée à un Mandanda des grands soirs. La tension montait d’un cran lorsque Kalimuendo, ancien pensionnaire du PSG, osait sa chance dans la surface de réparation parisienne, sans plus de succès (25e minute.

Le match s’animait véritablement au moment où Dembélé, dans un élan qui rappelle ses jours glorieux à Rennes, transperçait la défense adverse. Mais son action ne trouvait pas le cadre. La détermination parisienne se concrétisait finalement à la 34e minute, Mbappé provoquant un penalty suite à une faute d’Omari. Néanmoins, sa tentative se soldait par un face-à-face perdu avec Mandanda, jusqu’à ce qu’une déviation fatale d’Omari permette au même Mbappé de rectifier le tir juste avant la pause.

En seconde période, l’intensité restait à son comble. Gouiri manquait de peu l’égalisation pour Rennes, à la 58e minute tandis que Mbappé continuait d’assaillir la forteresse rennaise. Mais Mandanda, impérial, repoussait chaque offensive avec une maîtrise remarquable. Malgré les prouesses du gardien rennais, l’exploit demeurait hors de portée. « Nous sommes déçus, bien sûr. Nous avons cru à l’égalisation jusqu’au bout, mais Paris était le plus fort aujourd’hui. Nous devons nous reconcentrer », confiait le portier. 

Le prochain défi sera contre Monaco. Après ces deux défaites, il faudra se remettre la tête à l’endroit pour espérer une fin de saison en boulet de canon ! « On est sur deux revers consécutifs, on va récupérer, discuter entre nous pour bien analyser les choses et on va se préparer pour Monaco. Ce sera difficile contre une équipe très intense avec beaucoup de qualités et de talents. C’est un gros adversaire encore, un grand défi. », convenait Julien Stéphan. Voir le résumé du match.

Infos + : étonnante ambiance au parc des Princes, à la fin de la seconde période, l’un des animateurs des ultras parisiens a pris le micro du stade pour haranguer la foule. Dans d’autres stades, de telles pratiques ne sont pas autorisées. Ça c’est Paris !

Les notes de Frédo : Mandanda 8, Truffert 7, Omari 5, Theate 5, Doué 4, Bourige 6 ; Santamaria 5.5, Blas 5, Gouiri 5, Kalimuendo 5, Doué 5.

Stade Rennais (4-4-2). Mandanda (cap) – G. Doué, Omari, Theate, Truffert – Blas, Bourigeaud, Santamaria, D. Doué – Gouiri, Kalimuendo.

Paris Saint-Germain : Gianluigi Donnarumma, Achraf Hakimi, Marquinhos (c), Lucas Hernandez, Nuno Mendes, Warren Zaïre-Emery, Fabián Ruiz, Vitinha, Lee Kang-in, Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

DÉCÈS D’UN PILOTE DE QUAD 

Un accident mortel impliquant un conducteur de quad s’est produit samedi soir au lieu-dit Le Rocher Hue, à Saint-Marc-le-Blanc, sur la RD 98 près...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser