18.1 C
Rennes
dimanche 21 juillet 2024
AccueilActualitésPAS DE CONFINEMENT POUR LES ABEILLES !

PAS DE CONFINEMENT POUR LES ABEILLES !

En ces temps de confinement, la vie animale ne s’est pas arrêtée subitement. C’est même plutôt le contraire. L’association la Nature en ville, en plus de se préoccuper des grands arbres de la métropole, gère des ruches communautaires à Saint-Jacques-de-la-Lande. Ses membres, tous amateurs d’apiculture, interviennent en urgence lorsque des essaims d’abeilles se sont installés chez des particuliers. Pascal Branchu est un adhérent du réseau. Il nous explique en quoi consiste leurs interventions.

Qu’est-ce qu’un essaimage ?

L’essaimage se produit quand la reine n’a pas de place pour pondre parce que la récolte de nectar a été abondante (miellée). Aussi lorsqu’une nouvelle reine naît dans la ruche, la reine la plus vieille, mais encore en forme, part avec la moitié des abeilles à la recherche d’un abri pour s’installer ailleurs (tronc d’arbre creux, cheminée, ruche vide proposée par un apiculteur sympathique). Si l’essaim se pose près de chez vous, pas d’affolement car les abeilles sont remplies de miel et ne piquent pas. Elles suivent la reine.

Vous êtes intervenu en urgence ce dimanche sur un essaim ?

Un jeune couple avec un enfant en bas âge m’a appelé en raison d’un essaim d’abeilles, accroché sur une branche dans un arbuste de leur jardin situé à Saint-Jacques-de-la-Lande. En cas d’essaimage ou visite limitée de rucher (groupe de ruches), nos interventions sont possibles dans la mesure où nous disposons d’attestations.  

Comment avez-vous procédé ?

Je suis arrivé sur site le dimanche de Pâques à 15h. J’ai d’abord dû calmer la famille, assez inquiète. Ensuite, j’ai disposé la ruche sans toit sous la branche où étaient l’essaim de 15000 abeilles et la reine. J’ai alors élagué pour ne garder que la branche principale du noisetier sur laquelle elles s’agglutinaient (pour rechercher de la chaleur).

Qu’avez-vous fait ensuite ? 

Puis, j’ai coupé la branche en la tenant et la descendant doucement dans la ruche. Les abeilles se sont immédiatement installées à l’intérieur. Puis après 3 minutes, j’ai relevé la branche et fait tomber doucement les dizaines d’abeilles encore accrochées à elle. Après 10 minutes, j’ai déplacé légèrement la ruche, placé le toit et attendu une demi-heure pour que le maximum d’abeilles rentre dedans. Elles se sont aussitôt mises à déposer le miel dont elles se sont gavées avant l’envol.

Ça a l’air simple comme ça ?

Non pas si simple, car après l’avoir déplacée plus à l’ombre et fermé la porte de la ruche, je l’ai réouverte.

Pourquoi ?

Parce que des abeilles continuent de butiner une fois le miel déposé, des éclaireuses sont aussi en l’air en recherche d’un abri. Si j’avais emporté la ruche tout de suite, 300 à 1000 abeilles ne seraient pas rentrées. Avec l’accord de la famille, il a été convenu que je revienne fermer et enlever la ruche vers 21h, à la nuit tombée et lorsque les abeilles seraient rentrées.

La famille ne devait pas être rassurée ?

Avec de la pédagogie, je l’ai mise en confiance. Ainsi, elle a pu suivre à distance une partie de l’opération, de vrais privilégiés ! Ils n’ont eu aucunement peur et cela s’est déroulé sans incident.

Vous avez ramené la ruche ?

La ruche est arrivée vers 21 h 30 au rucher communautaire (groupe de ruches) à Saint-Jacques de la Lande, où d’autres apiculteurs amateurs prennent soin d’abeilles dans différentes ruches  ( Warre, Dadant, Kenyane).

Contact. Vous avez un essaim au Nord de Rennes, appelez Jacques au 06 43 88 87 05. Dans Rennes, à l’Ouest, Est et Sud de Rennes, appelez Pascal au 06 52 31 31 75. Les abeilles seront bien traitées sans produit chimique. Celui qui signalera un essaim aura pour récompense un pot de miel. La Nature en Ville, association du Pays de Rennes.

Dragan Brkic
Dragan Brkic
Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

// Dernières nouvelles publiées

VEZIN-LE-COQUET : UN MOTARD GRAVEMENT BLESSÉ

Samedi 20 juillet, vers 14h30, une moto et une voiture sont entrées en collision, à hauteur de Vezin-le-Coquet, sur la route de Lorient. Gravement...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser