CECI EST UN TEST 1
Actualités

PARODIE DE TINTIN : UNE DÉCISION AD’HOC !

test2

Installée à Bruxelles, la société Moulinsart est propriétaire des droits d’exploitation de l’œuvre de Tintin et notamment des droits de reproduction, d’adaptation, de représentation de ses aventures. A travers le monde, elle porte plainte contre ceux qui osent reproduire le reporter à la houppette. En octobre 2015, elle demandait à l’artiste breton Xavier Marabout de retirer de la vente sur Internet ses œuvres inspirées du célèbre journaliste et des tableaux du peintre américain, Hopper. Contre cette demande, les avocats de l’artiste, Anne-Cécile Le Boudec et Bertrand Ermeneux, faisaient valoir le droit à la parodie pour éviter la “mort artistique” de leur artiste. Ils ont récemment décroché satisfaction devant la deuxième chambre civile du tribunal judiciaire de Rennes qui a condamné la société bruxelloise à 10 000 euros au titre des dommages-intérêts et en réparation du dénigrement subi. Xavier Marabout avait bel et bien respecté le cadre légal de la parodie : l’identification immédiate de l’œuvre parodiée, l’effet humoristique (l’absence de présence féminine auprès de Tintin) et la liberté d’inspiration (à condition de ne pas porter atteinte au dessin original).

Il n’y avait aucune confusion possible entre l’œuvre de notre client et celle du dessinateur Hergé et du peintre américain, Hopper”, rapporte l’avocate.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire