CECI EST UN TEST 1
Actualités

PARC DES GAYEULLES : L’ÉTRANGE ALLÉE DE PAVÉS

test2

A l’entrée du parc des Gayeulles (côté lycée Joliot-Curie), des allées de pavés attisent la curiosité des promeneurs. Elles sont encore en bon état, malgré quelques herbes folles ! Mais quelle est leur origine  ? D’après le boulanger du coin (féru d’histoires), elles datent de l’ancien champ de courses et devaient mener aux écuries des chevaux. 

La thèse est plus que probable. En lieu et place du parc des Gayeulles, un hippodrome faisait la plus grande joie des Rennais ou des Rennaises entre 1884 et 1978. Construit sous l’égide du maire Edgar Le Bastard, il remplaçait un champ de courses encore plus ancien, situé sur les landes de la Courrouze. 

Dans les premiers temps, le lieu était quelque peu archaïque. Mais dès 1905, la société des courses décroche le droit d’édifier une tribune. Ce fut le début de réunions très suivies comme celle du mois d’avril 1933 (voir notre photo ci-dessous) où se pressaient le général Langlois, Oscar  Leroux (adjoint au maire), Monsieur Perchais, vice-président de la chambre de commerce… 

“C’était un spectacle magnifique”, écrivait le journaliste de l’Ouest-Eclair un brin lyrique. “Sous les ardents rayons du soleil les beaux « pur-sang » luisaient d’un poil superbe et les casaques soyeuses resplendissaient des tons les plus chatoyants. La foule allait et venait, admirant ces beaux coursiers, pleins de feu et piaffaient d’impatience. Puis ils couraient au guichet du mutuel pour appuyer la chance du favori ou du tocard.”

Malheureusement, l’histoire eut une fin. Malgré la volonté de retaper l’hippodrome, il fut détruit entre la fin de l’année 1978 et le début de l’année 1979 par la nouvelle mairie socialiste.  Dans le début des années 1970 et jusque dans les années 80, des rencontres de foot avaient lieu sur le terrain de l’hippodrome entre les écoles rennaises. “C’était un peu la gadoue, mais c’était l’occasion de rencontrer les gamins de toutes les écoles publiques huppées ou non. C’était le bon temps de la mixité sociale !”, convient un Rennais. 

Musée de Bretagne, Collection Arts graphiques

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire