15 C
Rennes
jeudi 25 juillet 2024
AccueilActualitésNEWS MUNICIPALES

NEWS MUNICIPALES

Des listes familiales ! Sur la liste du Rassemblement national, deux membres de la même famille sont présents. Sur la liste de Charles Compagnon, c’est le fils et la maman ! « J’ai tenu à imposer Pierre Rolandin contre l’avis de mes colistiers », explique le candidat. « Dès le début de la campagne, il s’est mobilisé. Il a emmené beaucoup de jeunes dans notre équipe. Je me serais parjuré si je l’avais écarté au prétexte qu’il était le fils de sa mère. » Catherine Rolandin était conseillère municipale dans l’opposition de Droite. A gauche, le fils d’Edmond Hervé, ancien maire de Rennes, est aujourd’hui adjoint au maire et candidat sur la liste Nathalie Appéré. Au moins, tout le monde est à égalité de traitement dans les pratiques politiques et modernes.

Urbanisme : le trou noir ! « Nous envisagerons la politique d’urbanisme comme une véritable de politique de développement durable à l’échelle de Rennes Métropole. Rennes ne peut plus être une ville trou noir avec sa gestion purement quantitative et administrative de l’urbanisme. La politique doit reprendre ses droits dans ce domaine, comme dans d’autre, pour retrouver une ville dont les Rennais soient fiers », explique Charles Compagnon, et d’ajouter : Une maison de la rue de Strasbourg va bientôt disparaitre au profit d’un immeuble de 62 logements étudiants et deux autres demeures subiront le même sort pour la construction de 80 logements, avenue du General Leclerc. »

Prison Jacques Cartier.Tout le monde en parle. C’est même devenu le sujet de la campagne pour la plus grande joie de l’association Champs de Justice qui promeut le projet « d’y mettre en place un lieu vivant et interactif d’envergure nationale pour rapprocher les citoyens » du monde de la justice. « Sept têtes de listes ont accepté́ de répondre au questionnaire que nous leur avons adressé », indique l’association. « Les réponses complètes reçues sont disponibles sur notre site champsdejustice.fr. Toutes se positionnent en faveur du rachat par la ville à l’État et font une place au projet porté par notre association. » 

Gandon soutenue. Carole Gandon, candidate en Marche à la mairie de Rennes, a obtenu le soutien de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères et ancien Socialiste. Elle peut désormais compter sur le soutien de la Secrétaire d’État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin et ancienne UMP. Pas de réaction en revanche chez les Républicains rennais à l’inverse des Socialistes rennais qui n’ont pas du tout apprécié la « trahison » de leur ancien camarade politique, Jean-Yves Le Drian. 

Noël Mamère à Rennes. Noël Mamère, figure de l’écologie et ancien présentateur de télé, est venu soutenir la candidature de Mathieu Theurier (Choisir l’écologie pour Rennes). Il est même le parrain du comité de soutien. On n’a pas vu en revanche Brice Lalonde, ancien maire de Saint-Briac, commune proche de Rennes ! Il y a écologie et écologie. 

Pas d’attaque frontale !Vendredi dernier, les écologistes rennais Mathieu Theurier et Priscilla Zamord tenaient meeting devant 600 personnes en présence de l’homme politique écologiste Yannick Jadot. Pas d’attaque frontale contre Nathalie Appéré…Ce sont les invités politiques qui s’en sont chargés ! Ana Sohier (UDB) a critiqué les projets de tours et les panneaux lumineux de Nathalie Appéré et Jacques Pinchard (Nouvelle Donne) a fait siffler Nathalie Appéré sur l’utilisation des pesticides.

Tout le monde fait de la vidéo ! Sur Facebook, Charles Compagnon dénonce dans un petit film la présence d’affiches de ses concurrents écologiques sur les panneaux associatifs. Sur Twitter, Réléver Rennes a publié une vidéo d’un candidat aux municipales de Saint-Herblon barbouiller une affiche de Carole Gandon et insulter par-là même occasion la candidate de « fasciste »! Réponse de l’intéressée : « Je ne souhaite pas six années de plus pour Rennes decet ensauvagement imbécile et lâche. Maire de Rennes, je ne laisserai plus notre ville abîmée. « 

Stade Rennais entre en campagne. « Le Stade Rennais F.C. a pris connaissance d’un clip de campagne pour les élections municipales de Rennes qui reprend sans autorisation les thèmes de la communication du club (couleurs, présentation des joueurs, logo, slogan #ToutDonner…). Face à cette utilisation usurpée de son image, le Stade Rennais F.C. entend rappeler qu’il n’a aucune couleur politique et qu’il est totalement neutre dans le débat des municipales », a expliqué le club breton, troisième du championnat. Renseignements pris, Carole Gandon (En Marche) était visée. Elle comptait publier un clip de campagne en rouge et noir. Face à la réaction du club, elle a préféré en diffuser un second aux couleurs de Révéler Rennes. 

Une campagne municipale bien terne. Le temps d’une campagne municipale est l’occasion de libérer la parole, de s’exprimer, de dire les choses. Mais convenons-le aisément, à l’exception de quelques débats télévisés (vus par peur de monde), on n’a pas eu beaucoup de passes d’armes entre les candidats. Beaucoup pointent du doigt l’attitude de Nathalie Appéré. « Elle a confisqué le débat municipal », insiste Charles Compagnon (Droite). D’autres regrettent le peu « d’attaques » de ses rivaux. « Ils ont eu peur de l’effet boomerang. » Dommage, une ville de 200 000 habitants méritait pourtant un vrai débat, des petites phrases et ce dans le respect démocratique et républicain. Résultat, beaucoup de citoyens rennais ont du mal à faire la différence entre les positions de chacun !

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

RADIO BYZANCE SUR LES PLAGES DE BAUD

Transat en ville s’installe ce jeudi 25 juillet, sur les plages de Baud, à 20 h. Il invite le groupe de musique Radio Byzance ! Ce trio originaire...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser