portefeuille cuir homme femme Rennes
Politique

NEWS MUNICIPALES

Plus de permis ! En ville, dans les diners, les architectes commencent à râler ! “Tous les permis de construire sont gelés,” peste l’un. A quelques mois des élections municipales, Sébastien Sémeril, adjoint au maire, tant contesté dans de nombreux projets urbains, ne veut plus prendre de risques. Comme quoi, il est possible d’ajourner parfois des permis…

Local de campagne ! Il y a quelques temps, les partis traditionnels ouvraient des locaux de campagne, des QG. A l’heure du numérique, le langage change. Tête de liste du mouvement En Marche, Carole Gandon a ouvert un Roazhon Lab, en présence de 150 Rennais et de Rennaises dont quelques personnalités locales. 

Sécurité. Charles Compagnon entre dans le dur ! “Il y a maintenant un mois j’interpellais la maire de Rennes, à six mois des prochaines élections municipales, sur les problèmes de sécurité dans notre ville. Mardi soir, Nathalie Appéré a récidivé à l’occasion d’une réunion électorale sur le sujet. Confrontée aux interpellations des habitants des nombreux quartiers concernés et des pompiers, elle s’est défendue de tout “angélisme” et n’a apporté pour seule réponse que le désengagement de l’Etat comme cause des problèmes communaux, déportant même l’essentiel du sujet sur l’alcoolisme…”, ironise-t-il. Conscience tardive. “Le temps n’est malheureusement plus à la prise de conscience tardive sur la sécurité mais à la mise en place d’un véritable plan d’action”, martèle Charles Compagnon. “L’enjeu appelle un volontarisme sans faille et de tous les instants. Le plus important dans l’engagement politique n’est pas le pouvoir mais le vouloir.  Des mesures concrètes et efficaces existent et nous entendons les porter libres de toute idéologie !” On attend les mesures.

Politique de l’autruche. Emeric Salmon, candidat du Rassemblement National à Rennes, s’exprime encore une fois sur la sécurité. “Alors qu’un homme a été blessé par balles lundi dans le quartier de la Bellangerais, une réunion de la municipalité se tenait hier soir sur le thème de la sécurité, l’occasion d’admirer une nouvelle fois la politique de l’autruche pratiquée depuis des années par Nathalie Appéré”, explique-t-il. “Chaque Rennais constate l’ensauvagement extrêmement rapide de la ville ces dernières années. Les pompiers, policiers, professionnels de santé, employés du réseau STAR sont en première ligne face aux violences quotidiennes et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme. Malgré cela, la municipalité socialiste a encore hier soir montré sa totale déconnexion de la réalité et a menti pour tenter de cacher son énorme responsabilité.”

Un engagement de poids. Jean-Yves Le Drian, ex-président de la Région Bretagne et Loig Chesnais-Girard, vice-président à la Région Bretagne, avaient nommé Hugues Meili (pdg de Niji), président de Bretagne de développement innovation. Le chef d’entreprise qui vient de s’installer dans des locaux d’EuroRennes vient de prendre position pour Nathalie Appéré. Pas certain que Jean-Yves Le Drian, aujourd’hui ministre d’En Marche, apprécie l’engagement. 

Appéré discrète. A la différence de ses adversaires de droite, Nathalie Appéré se garde bien pour l’instant de polémiquer. Pas de réponse, pas de réaction sur les réseaux sociaux aux attaques. Elle se drape dans le silence pour éviter sans doute tout dérapage. Mais pourra–t-elle rester silencieuse dans les prochains mois ? Il faudra sans doute s’engager personnellement au lieu d’envoyer au casse-pipe ses lieutenants…

Pas de Roazhon Lab pour les écolos. Matthieu Theurier et Priscillia Zamord, têtes de liste des écolos,  inaugureront leur local de campagne  le mardi 12 novembre, en présence de David Cormand, secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) au 65, boulevard de la Tour d’Auvergne. 

Mobilité en question. Une cycliste tuée par un camion-benne de Rennes Métropole, des bouchons à gogo (évoqués depuis maintenant deux ans par notre site)…la mobilité devient plus qu’un problème, elle devient problématique. Il faudra bien plus que des bonnes paroles, bien plus que des plans d’aménagements urbains. Il faudra des propositions claires, précises pour éviter les galères des automobilistes et des cyclistes. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire