"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Sport

MANUEL GUINARD : LE TENNISMAN RENNAIS EN PLEINE ASCENSION !

Ecrit par robert malo

Il n’y a pas que le foot dans la vie des Bretons, il y a le tennis aussi ! S’il est indéniable que la Bretagne est une terre de football, avec quatre clubs majeurs que sont Rennes, dont nous vous proposons régulierement les actus, Guingamp, Lorient, Brest et un cinquième de cœur du côté de Nantes, force est de constater que notre chère région est aussi une terre de choix pour les joueurs de tennis. Et en cette rentrée 2018, il y a bien un joueur en particulier qui pourrait contribuer à la renommée de la Bretagne : Manuel Guinard. Si son nom ne vous dit encore rien, tentez quoi qu’il en soit de le garder en tête car le jeune homme promet de prendre la relève des grands amoureux de la balle comme Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga ou pourquoi pas même Yannick Noah, avec des rêves de victoire à Roland-Garros !

Photo by Vlasinger

Né le 15 novembre 1995, Manuel Guinard mesure 1 mètre 98 pour 79 kilos. Joueur d’un bon gabarit, il est actuellement 410ème mondial, alors qu’il était 455eme le mois dernier et 1 012ème mondial, il y a à peine deux ans. À long terme, il vise (au moins) le top 100 mondial. Il y a près de 23 ans, le joueur a vu le jour du côté de Saint-Malo. Il ne s’agit donc pas d’un joueur rennais à proprement parler mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu un déclic certain lors d’un tournoi organisé au sein de la capitale rennaise.

                                                                         Le déclic rennais

C’est ce qu’il a expliqué récemment à nos confrères du journal Ouest France en évoquant sa victoire en janvier 2018 à l’Open de Rennes face à Ernest Gulbis, ancien numéro 10 à l’ATP. Le jeune homme s’est souvenu de l’ « atmosphère énorme » lors du tournoi et d’avoir eu le sentiment d’être chez lui, porté par la foule. C’est précisément lors de ce tournoi qu’il a pris l’étendue de ses capacités et qu’il a compris qu’il pouvait réaliser de grandes choses. En cela, on peut le dire, l’Open de Rennes a peut-être changé la vie du sportif professionnel en lui permettant de croire qu’il pouvait atteindre les sommets. Et c’est d’ailleurs ce qui s’est passé quelques semaines plus tard, en Bosnie, où il a gagné un tournoi avant d’être finaliste d’un autre tournoi la semaine suivante.

Photo by OpenRennes

Selon les dires de son coach, Manuel Guinard digère bien la (grande) charge de travail qui lui est imposée actuellement. Encore plus fort, il estime même que le jeune homme « a la particularité de progresser tout le temps, depuis toujours ». Ainsi, à bientôt 23 ans, il pourrait bien ne pas encore avoir atteint le summum de ses capacités. En cela, avec un tel talent et une telle progression, même s’il rejoint le circuit professionnel sur le tard, on nourrit forcément l’envie de voir un jour peut-être Manuel Guinard rejoindre l’équipe de France de tennis. Une équipe de France justement au cœur de l’action (et au centre de tous les pronostics de tennis) ce week-end à l’occasion de la demi-finale de la Coupe Davis contre l’Espagne et qui va bientôt avoir besoin de sang neuf avec le départ à venir de certains de ses piliers.

Au-delà de rêver d’équipe de France, Manuel Guinard pensera certainement avant tout à son parcours en solo, en nourrissant donc l’ambition d’intégrer un jour le Top 100 Mondial et, pourquoi pas, de créer la surprise à Roland-Garros, où aucun Français ne s’est imposé depuis Yannick Noah en 1983 (et pourtant, nombreux sont ceux qui ont essayé). Car s’il y a bien un tournoi qui fait rêver les tennismen français, c’est bien celui-là. Et maintenant qu’il a pris l’autoroute du succès après plusieurs années passées à prendre des petits chemins de campagne, Manuel Guinard veut oser croire que le succès sera l’étape finale de son voyage. Pas de doute, vu le chemin emprunté, c’est bien là un Breton qui tâte la raquette ! 

 

A propos de l'auteur

robert malo

Laisser un commentaire