0 C
Rennes
mardi 7 février 2023
AccueilActualitésMANIF CONTRE LE PEN ET MACRON : UN POLICIER AGRESSÉ DÉGAINE SON...

MANIF CONTRE LE PEN ET MACRON : UN POLICIER AGRESSÉ DÉGAINE SON ARME

Ce jeudi 27 avril 2017, dans la capitale bretonne, la manifestation anti Le Pen et Macron a réuni un millier de manifestants, selon la police, et bien plus selon les organisateurs. Elle a sillonné les rues de la ville avec des grands moments de tensions avec les forces de l’ordre sous le pont de Nantes, rue de l’Alma et rue Saint-Hélier en début d’après-midi. 

« Ni Le Pen, ni Macron, ni facho, ni patron », ont scandé des lycéens et étudiants le long du défilé. « On nous confisque la démocratie, » ajoutait Aurélie. « On nous propose la peste et le choléra. On ne peut pas accepter un tel marché, d’où notre mécontentement. Nous sommes aujourd’hui des milliers dans la rue ». 

Après s’être réfugiés dans l’église Saint-Hélier, des manifestants ont été interpellés par les forces de l’ordre. « Une soixantaine d’entre eux ont fait l’objet d’un contrôle d’identité, » expliquait un policier. « Certains ont été conduits à l’hôtel de police pour participation à un attroupement armé. » 

 Un peu avant, pont de la rue de l’Alma, en tête de cortège, deux motards de la police nationale ont été encerclés par des manifestants et ont été physiquement agressés. « Dans un réflexe de légitime défense, et devant témoins, un des policiers, isolé, a sorti son arme de service et a mis en joue un des individus cagoulés, avec sang-froid, tempérance et modération. Les policiers ont pu ainsi s’extraire et se mettre en sécurité », explique la Préfecture de Rennes. 

« Notre ami Denis a très bien géré », précisait un policier. « Il a défendu sa collègue. Au moment où il démarrait, il a été bousculé et attaqué par des manifestants à coups de chaine de vélo et de bâtons. Pour s’en sortir, il a été obligé de dégainer son arme. Je tiens à saluer son courage. »  

Des manifestations ont déjà eu lieu dans Rennes cette semaine. « Il y en a marre, » expliquait Christophe, ce soir. « Rennes devient une ville où tout est permis. Cela suffit ! On a déjà eu des manifs au printemps. Cela recommence. Comment voulez-vous que le commerce survive… » D’autres manifestations pourraient avoir lieu.  

La version du site alternatif Taranis news (promanifestants) : http://taranis.news/2017/04/policier-degaine-arme-face-manifestation-rennes/

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

RUE DU PENHOËT : LOCAL COMMERCIAL CHERCHE REPRENEUR

La requalification du centre ancien de Rennes est confiée depuis 2011 à la société locale d’aménagement (SPLA) Territoires Publics. Elle vise à accompagner les...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser