19.7 C
Rennes
samedi 22 juin 2024
AccueilActualitésL’OCCUPATION DE LA SALLE DE LA CITÉ VOTÉE PAR DES ÉTUDIANTS EN...

L’OCCUPATION DE LA SALLE DE LA CITÉ VOTÉE PAR DES ÉTUDIANTS EN GRÈVE

Ce 8 février 2023, 21 h 30, non loin de la place Sainte-Anne, la porte de la salle de la Cité est grande ouverte. Devant, des étudiants évoquent la réforme des retraites. À l’intérieur, sur l’estrade, un jeune homme brandit un mégaphone devant deux à trois cents grévistes. « Êtes-vous pour l’occupation ? » demande-t-il. À l’exception d’une ou deux personnes, les mains s’agitent en l’air en guise d’approbation. 

Comme en mai 2016, la Maison du peuple est de nouveau investie par des étudiants. « C’est un symbole », assure l’un des occupants. « Nous devons faire l’état des lieux, avant d’y dormir », dit un autre. Mais à cette heure tardive, la préoccupation est toute différente. « Il faut trouver de la bouffe collective et des sacs de couchage », affirme un troisième. 

Quelques instants plus tard, un énième orateur prend la parole. « Nous devons réfléchir à l’après-occupation», insiste-t-il. « Nous sommes pour le mouvement social et les blocages. On ne soutiendra pas l’évacuation. », précise un représentant de la France insoumise. Auparavant, vers 19 h 30, les étudiants étaient arrivés au milieu d’un meeting de la Nupes avec du beau monde de la majorité municipale et trois députés : Frédéric Mathieu (LFI), Mickaël Bouloux (PS) et Sophie Taille-Polian (Génération. s). Après quelques tensions, la réunion politique était annulée. 

En mai 2016, la salle avait fait l’objet d’une occupation, lors de la manifestation de la loi Travail (voir notre article : https://www.rennes-infos-autrement.fr/salle-de-la-cite-devastee-solidaires-35-paiera-une-infirme-partie-de-facture/). Elle fut dégradée avant l’évacuation par les policiers. Ce soir, Nathalie Appéré a demandé le recours de la force publique. Elle veut sans doute éviter une nouvelle polémique auprès de ses opposants politiques qui lui avaient reproché à l’époque d’avoir signé une convention d’occupation temporaire.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

UNE VISITE DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE

Ce mardi 18 juin 2024, la Cour d’appel de Rennes était sur son 31 ! En ses murs, elle accueillait dix-sept membres du Conseil supérieur...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser