portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Restaurants & Bistrots

L’ITALIE AUX PORTES DE RENNES

A la tête du restaurant I Fratelli e la Mamma, dans le centre de Chartres-de-Bretagne, à deux pas de Rennes,  Pierre et Paul Cochet ont ouvert une cantine italienne avec leur maman Anna, “Nous sommes nés dans la cuisine italienne”, plaisante Pierre. “Nous sommes même tombés dedans comme Obélix dans la marmite !”

Fils et petits-fils de restaurateurs italiens, il était difficile d’échapper à un tel destin. “Notre nonna (grand-mère en italien), notre nonno Philippe (grand-père en italien) et notre tzio (oncle) Jean-René étaient propriétaires de la pizzeria La Roma, place des Lices”, rappelle Paul. 

Après un diplôme de cuisinier au sein d’un gastronome malouin (La Grassinais), Paul rejoint les cuisines du restaurant de sa mère Anna, L’Olivetto, à Saint-Malo. ” J’appréciais le contact avec les clients et bien sûr confectionner des pizzas”,  convient-il. “Durant la saison, nous travaillions dur. Mais nous n’étions pas l’attrape touriste ! Nous privilégions avant tout la qualité et la quantité dans l’assiette. C’est d’ailleurs devenu l’une de nos devises !”

Durant douze ans, les deux frères forgent leur expérience séparément dans l’univers de la restauration. “J’ai fais mes armes à Paris, à Londres et en Suisse comme chef de rang et manager dans plusieurs établissements”, souligne Pierre. “De ses voyages, Pierre est revenu avec des idées plein la tête et l’envie de faire partie de cette belle aventure familiale”, se réjouit encore Anna, sa maman.

                                      Comme à la maison

Il y a un an, à Chartres de Bretagne, les deux frères et leur “mamma” font le pari de transformer leur épicerie italienne en cantine. “C’était un souhait de notre clientèle”, convient Paul. Pari réussi, l’adresse est devenue incontournable. “Les clients se sentent comme chez eux et nous sont très fidèles ! En partie parce que nous ne travaillons que des produits frais et italiens”, ajoute Pierre.

Avec cinquante couverts (dont seize en terrasse), les deux frères et leur maman présentent une nouvelle carte toutes les semaines. “Nous proposons par exemple des “polpette” à la sicilienne et du filet mignon à la crème, flambé au Marsala.” Non sans oublier les desserts de Paul : le breizh-misù, la panacotta à la fraise et le cheese-cake au citron. “C’est une tuerie !”, ajoute un client fidèle.

Outre la cuisine italienne, Pierre, Paul et Anna proposent inévitablement des pizzas. “Nous fabriquons les pâtons avec une farine italienne que nous faisons reposer 48 heures minimum”, explique Paul. Rien de mieux pour donner du croustillant et du moelleux pour une meilleure digestion. Cerise sur la pâte…, les pizzas sont étalées à la main, la charcuterie est posée délicatement à la sortie du four  et la sauce tomate est faite maison ! De quoi donner des ambitions à la “famiglia” Cochet. « Nous désirons ouvrir dans un futur proche un autre établissement dans la région rennaise », confient les deux frères. I Fratelli e la Mamma, 7 rue de la Marionnais, Chartes de Bretagne. 02 99 77 62 66. Mail :cochet.pierre@ifratellielamamma.fr. Heures d’ouverture : du lundi au vendredi midi et du mercredi au vendredi soir. Site Internet : www.ifratellielamamma.fr

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire