-0.3 C
Rennes
mardi 7 février 2023
AccueilActualitésLES OBSÈQUES DE JÉRÔME GAILLARD ONT EU LIEU AUJOURD'HUI EN PRÉSENCE DE...

LES OBSÈQUES DE JÉRÔME GAILLARD ONT EU LIEU AUJOURD’HUI EN PRÉSENCE DE SES ENFANTS ET PARENTS

Détenu au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin-le-Coquet depuis le 21 mars 202l, Jérôme Gaillard, le meurtrier de son épouse Magali Blandin, n’est plus. Il a décidé se donner la mort, le 1er novembre dernier. Son corps sans vie avait été découvert dans sa cellule située dans l’aile réservée aux détenus vulnérables, vers 3h44. « Son corps a été retrouvé pendu à la grille de la fenêtre de sa cellule, au moyen d’une cordelette pouvant être constituée d’un morceau de drap déchiré », avait précisé le procureur de la République, Philippe Astruc, le lendemain du suicide. 

Les obsèques de Jérôme Gaillard, qui était défendu par Jean-Guillaume Le Mintier, ont eu lieu, à 9h, ce matin, au crématorium de Vern-sur-Seiche. Ils se sont déroulés dans la stricte intimité en présence de ses quatre enfants et de ses parents, Jean et Monique Gaillard, extraits pour l’occasion de prison où ils sont détenus pour leur implication dans le meurtre. 

Depuis, le 13 octobre dernier, Jérôme Gaillard avait entamé une grève de la faim pour que ses enfants soient enfin réunis par les services sociaux. Le jour de sa mort, il avait laissé sur une table de sa cellule, une lettre d’adieu ainsi qu’un feuillet manuscrit intitulé testament. « Une vie pour une vie, je mérite de mourir pour ce que j’ai fait à Magali », aurait-il écrit. 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

RUE DU PENHOËT : LOCAL COMMERCIAL CHERCHE REPRENEUR

La requalification du centre ancien de Rennes est confiée depuis 2011 à la société locale d’aménagement (SPLA) Territoires Publics. Elle vise à accompagner les...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser