19.7 C
Rennes
samedi 22 juin 2024
AccueilActualitésLES INTERDICTIONS PROVISOIRES DE STATIONNEMENT SONT-ELLES ASSEZ VISIBLES DES RENNAIS ? 

LES INTERDICTIONS PROVISOIRES DE STATIONNEMENT SONT-ELLES ASSEZ VISIBLES DES RENNAIS ? 

Mercredi 28 juin, à Rennes, l’automobiliste gare son véhicule entre les deux halles de la place des Lices. Après avoir payé son stationnement, il part en démarchage commercial, entre 10 h et 12 h. Mais à son retour, mauvaise surprise ! « Une étiquette était collée sur l’une des vitres de ma voiture », explique-t-il. « Elle demandait une mise en fourrière. Mais je n’étais pas le seul. Une cinquantaine de conducteurs était verbalisée ! Pourtant, tout le monde avait réglé son petit ticket. » De bonne foi, il assure ne pas avoir eu les panneaux d’interdiction. « La confusion est possible. Ce n’était pas très visible, même la police municipale que j’ai contactée était d’accord. » Heureusement, aucun véhicule n’est parti en fourrière. Mais chacun devra s’acquitter de l’amende. « C’est une véritable problématique », explique Jérôme Jourdan, responsable syndical FO. « On l’a déjà signalée au service de la voirie, chargé de la pose. Les panneaux sont bien trop hauts. Mais ils sont ainsi installés pour éviter leurs arrachages. Conséquence, personne ne les voit ! » Circonstance aggravante, les écriteaux seraient fixés 48 h à l’avance, rarement plus tôt. « Il y a donc peu de temps pour apercevoir la modification. » L’automobiliste verbalisée demande de l’indulgence.

Infos + : le panneau ne mentionne pas non plus la raison de l’interdiction. Selon nos informations, il était lié à la braderie. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

UNE VISITE DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE

Ce mardi 18 juin 2024, la Cour d’appel de Rennes était sur son 31 ! En ses murs, elle accueillait dix-sept membres du Conseil supérieur...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser