CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Sport

LE RENNES VOLLEY 35 SANS COUP…PÉRIR

Ecrit par Dragan Brkic
test2

Cette saison, les volleyeurs rennais sont les leaders incontestables de la Pro B masculine. Ils l’ont encore prouvé samedi 10 décembre 2016 à domicile devant une affluence nombreuse. 

Le Saint-Nazaire Volley-Ball (SNVB), placé au milieu du classement, espérait réaliser un exploit avant la rencontre. L’équipe ligérienne comptait sur son effectif de qualité avec ses trois Canadiens, son américain et ses joueurs français de bon niveau (le pointu Coloras ou le libéro Rafidison). Mais dès le premier set, ils n’ont pas été à la hauteur de leurs ambitions cachées. Rennes s’imposait assez facilement (25-23), profitant d’un jeu un peu brouillon des adversaires.

                                                  Deuxième set magique !

Le deuxième set fut pourtant une autre paire de manches. Le SNVB, soutenu par de nombreux supporters,  retrouvait des couleurs et montrait son vrai visage. Sous la houlette du passeur Gnenegbe, Coloras, Falfala et Szeto tenaient la dragée haute aux Rennais. Mais ce ne fut pas suffisant pour vaincre les invincibles rennais!

Après un combat haletant, 33-31, ce deuxième set était remporté par les locaux. Il était à l’image de leur début de saison remarquable. Les noirs et blancs gagnent toujours de nombreux sets au bout d’un suspense intense.  Contre Martigues, ils l’ont emporté  32-30, contre Lyon 26-24, 25-23, contre Plessis-Robinson 26-24,  et contre Strasbourg 29-27. 

                                                         Coulés à pic

Samedi soir, les Rennais ont parachevé leur festival en écrasant cette équipe maritime, 25-9 dans le troisième set. Ils ont aligné un effectif efficace dans son ensemble. Olivier Ragondet a parfaitement remplacé Xavier Kapfer, blessé. Gérald Hardy-Dessources a réalisé une très bonne rentrée également. Tandis que Kert Toobal distribuait magiquement le jeu et Neven Majstorovic défendait son camp avec le brio de son statut d’international serbe.

Pour en savoir plus sur Neven Majstorovic

Le libéré Neven a la particularité d’évoluer dans l’équipe nationale de Serbie qui a remporté la ligue mondiale 2016 aux côtés de joueurs fabuleux, comme l’ancien parisien Marko Ivovic ou le pointu phénomène Atanasijevic. Une équipe de Serbie entraînée par le légendaire passeur Nikola Grbic, avec comme adjoint l’ancien rennais Dragan Kobiljski.

 

 

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire