CECI EST UN TEST 1
Actualités Politique

LE PARTI BRETON SE PRÉSENTE DANS LA DEUXIÈME CIRCONSCRIPTION D’ILLE-ET-VILAINE 

test2

Âgé de 25 ans, Maël Egron présente sa candidature dans la deuxième circonscription d’Ille-et-Vilaine (Acigné, Betton, Cesson-Sévigné, Montgermont Saint-Grégoire et Rennes [Maurepas]. Il a pour objectif d’incarner le peuple breton dans sa diversité à l’Assemblée nationale.

Né à Quimperlé, arrivé dans la capitale bretonne dans les années 2000,  le prétendant y a grandi et décroché une Licence en Histoire de l’Université Rennes II. Toujours rennais, il exerce la profession de Technicien de maintenance industrielle. Après une première expérience électorale en 2020 sur la liste « Rennes en Commun », où il défendait les principes de démocratie directe et la reconnaissance du travail, il a choisi de se tourner vers le Parti Breton. « C’est un mouvement libre des décisions prises depuis Paris, et qui s’engage pour une Bretagne émancipée, entreprenante, écologique et solidaire. »

Secrétaire de la Fédération des Jeunes Bretons/Ar Vretoned Yaouank, Maeël Egron est présent sur la liste « Bretagne Responsable », menée par Joannic Martin lors des dernières régionales de 2021. « Je m’engage, si je suis élu à défendre la qualité de vie bretonne dans tous les domaines : le logement, l’emploi, la santé et la sécurité. » 

 Fédéraliste breton, Maël Egron soutient la création d’un statut particulier garantissant le respect des langues et l’intégrité territoriale de la Bretagne. Social-démocrate, il est attaché à la réduction des inégalités, pour établir une société bretonne avec moins de disparités entre les classes sociales, rapprocher les citoyens des lieux de décision. « Pro européen convaincu, je suis préoccupé par la montée des pouvoirs autoritaires et antidémocratiques en France et en Europe, je sais que l’avenir de la Bretagne passe par la coopération avec les autres peuples d’Europe. »

Le Parti Breton souhaite incarner une 4e voie pour ceux qui ne veulent pas voter En Marche, ni La France Insoumise/NUPES, ni Rassemblement National. Il sera suppléé par Thierry Salaün, 53 ans, directeur technique dans le privé, à Cesson-Sévigné.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire