CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Stade Rennais

LE KOP DEMANDE LA DÉMISSION DU PRÉSIDENT

test2

C’est un soir à oublier. C’est un soir où les supporters du Stade Rennais ont crié leur désarroi face à la prestation de leurs joueurs. C’est un soir où les joueurs rennais ont omis l’essentiel : jouer au ballon. « René Ruello, démission, » a scandé le kop, ce mercredi 1er février 2017, lors du seizième de finale de la coupe de France contre le PSG. Et finalement on les comprend !

                                            Une pâle copie

Face au Paris-Saint-Germain lors de ce 16e de finale de la coupe de France, les Rennais (diminués par les absences de Gourcuff et Baal) ont montré une pâle copie. Ils ont perdu sur le score de 4 à 0. Une lourde défaite inexcusable tant la prestation de Benoît Costil et consorts n’est pas digne de joueurs professionnels. « Quand on gagne tant d’argent, on se déchire sur le terrain, » pestait Alexandre, à la sortie du match.

Encore une fois, Rennes est passée à côté de son football et on dira même à côté du football. «On veut une équipe, » criaient les supporters rennais. Mais de formation sur le terrain, ce mercredi, il n’y en avait tout simplement pas. Cavaré, Diakabhy, Hunou, Saïd et les autres ont été l’ombre d’eux-mêmes. Seul André et Chantôme ont donné de leur personne.

                                          Faire tout simplement rêver !

Où sont les responsabilités ? Face à l’image désastreuse du Stade Rennais, il est grand temps de réagir. Il est grand temps de changer de politique. Il est grand temps d’écouter le petit peuple du football. Ce mercredi soir, rien ne justifiait une équipe B devant les Parisiens. Rien ne justifiait que Rennes (à la recherche d’un titre) néglige ainsi la coupe de France.

Le Stade Rennais doit faire rêver. Mais aujourd’hui il fait peine  voir… «Il laisse partir ses pépites pour récupérer des joueurs blessés, virés de leur club et dont on ignore même jusqu’à la date de naissance ! Les dirigeants se moquent de nous. C’est du business. je voudrais connaître les noms des agents qui arrivent à convaincre le staff rennais !» indique Antoine.

Sur le site du stade rennais, le président René Ruello a beau dire. «Nous avons aujourd’hui un projet club et un projet de jeu qui a évolué avec l’arrivée de Christian Gourcuff. » Il a beau invoquer dans les colonnes d’Ouest France le manque d’argent dans le football français et donc à Rennes. Les supporters sont en droit de s’interroger sur la politique de transfert et sur les ambitions rennaises. Ils ont le droit de demander des comptes….

 

Pour comprendre la position de René Ruellohttp://www.staderennais.com/rene-ruello-le-depart-de-k-grosicki-ne-remet-pas-en-cause-notre-ambition-sportive et http://www.ouest-france.fr/sport/football/stade-rennais/stade-rennais-ruello-pas-de-deception-si-l-termine-quatorzieme-4773458

Réactions de Christian Gourcuff : « Il n’y a pas eu d’émotion, pas de match. À aucun moment on a senti qu’on pouvait espérer quelque chose,» confiait Christian Gourcuff à l’issue de la rencontre. Samedi, les Rennais se déplacent sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. 

La feuille de match du 1/16e de finale de Coupe de France : Stade Rennais F.C. / Paris SG : 0-4 (0-2). Roazhon Park – 21 524 spectateurs. Buts : J.Draxler (27e) – Lucas (38e) – J.Draxler (67e) – H.BenArfa (90e). Avertissement : Dimitri Cavaré (22e) – H.BenArfa (49e). Stade Rennais F.C. : B.Costil – Afonso, D.Cavaré, J.Gnagnon, P.Mendes – S.Prcic, C.Chantôme (B.André, 73e), A.Diakhaby (J.LéaSiliki ,73e) , A.Hunou – W.Saïd, G.Sio (A.Kalulu, 65e). Entraineur : Christian Gourcuff. Paris SG : A.Aréola – S.Aurier, Maxwell, P.Kimpembe, Marquinhos – A.Rabiot, T.Motta (B.Matuidi, 73e), C.Nkunku – Lucas (G.Guedes, 76e), J.Draxler (J.Pastore, 74e) , H.Ben Arfa. Entraineur : Unai Emery. 

Le kop scande pour la première fois de la saison : Ruello démission !

Le quatrième but parisien :

Le troisième but parisien :

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire