24 C
Rennes
vendredi 19 juillet 2024
AccueilActualitésLE JARDIN EXTRAORDINAIRE DE YANNICK

LE JARDIN EXTRAORDINAIRE DE YANNICK

Yannick Divet habite au 11 allée George Hardy, à Montgermont. Ce week-end, il est sorti de sa discrétion légendaire en ouvrant sa maison et son espace vert. « C’est la première fois que je participe à l’opération Bienvenue dans mon jardin », confie-t-il. « Je ne l’avais jamais fait auparavant. Cette année, avec mes deux roseraies, je me suis dit que ça pourrait valoir la peine et plaire aux gens », ajoute-t-il, bien volontiers. 

Assurément, le jardinier amateur est un brin modeste ! « Chez moi, des promenades ont lieu toute l’année », confirme-t-il. « Je reçois dans ma maison des amis, des proches, mais aussi de nombreux touristes de passage. Beaucoup me lâchent : «C’est magique. Comment avez-vous réalisé une telle chose ? » Au fil du temps, Yannick Divet a conçu une jardin extraordinaire. « C’est du travail », convient-il. « Mais dans certains endroits, je n’ai rien à faire, strictement rien. Je me contente d’admirer, comme si j’étais un visiteur ! »

Comme Candide

En revanche, dans d’autres espaces, Yannig n’en finit pas de courber l’échine pour arracher les mauvaises herbes et les orties ! « La roseraie demande un peu plus de temps, mais c’est un vrai plaisir, une source de bonheur. » Dans son éden, l’homme a laissé libre cours à son inspiration. « Je visualise rapidement les choses et je les concrétise comme je le pense. Quelques heures après avoir vu ma maison pour la première fois, j’avais déjà en tête la manière dont je voulais réaménager cet espace. »

Toutefois, Yannick aurait pu conserver pour lui son jardin secret. Que nenni ! « Je suis quelqu’un qui travaille beaucoup plus pour les autres que pour moi-même. J’aime offrir. Rien qu’aujourd’hui, il y a probablement eu environ 150 visiteurs. Hier, il y en avait près de 120. Cela fait environ 300 personnes durant le week-end. Cela me donne envie de faire encore plus de choses pour la prochaine rencontre, dans deux ans. »

Comme Candide, Yannick cultive son jardin, après avoir bourlingué quelque peu. « Dans mon plus jeune âge, j’ai eu une vie extraordinaire. Je suis né au Grand-Fougeray et seulement trois semaines plus tard, je suis parti en Afrique. En 1951, c’était rare de voyager. Personne ne savait où se trouvaient la Guinée et le Madagascar. Tout cela contribue à forger un tempérament extrêmement confiant. »

Depuis, Yannick Divet passe le plus clair de son temps dans son jardin. Il compte même y vivre quelques années. « Personnellement, j’ai décidé de mourir, à 95 ans. Il me reste encore 23 ans. Mais j’ai désormais un petit regret, car j’aimerais repousser cette limite. Peut-être est-ce parce que j’admire Edgar Morin qui aura 102 ans en juillet prochain. J’adorerais suivre son exemple et moi aussi vivre jusque là !» Comme quoi, jardin et philosophie ne sont jamais loin.  Chez Yannick Divet, 11 allée Georges Hardy, Montgermont. Sur inscription : [email protected] ou 09 83 70 32 47. 

Texte écrit avec Matéo Gouriou. 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE RC VANNES : EN AVANT AVEC LE RENNAIS INTERACTION

Installé à Rennes, rue de Châteaugiron, le groupe Interaction est un acteur national et désormais international du recrutement et de l’intérim. Il vient de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser