CECI EST UN TEST 1
Actualités Sorties

LE GRAND INCENDIE DE 1720 EN UNE EXPO

test2

Dans la nuit du 22 au 23 décembre 1720, le feu prenait dans l’atelier d’un menuisier, Henri Boutrouelle. Il se propageait très rapidement dans la cité et consumait tout sur son passage. Quatre siècles plus tard, la municipalité de Rennes revient sur ce drame en une expo dans la chapelle Saint-Yves (et dans un circuit découverte dans la ville).

Ce sinistre marqua la vie des 8000 sinistrés obligés de retrouver un toit en plein hiver. Il fut comparable au grand incendie de Londres et eut de lourdes conséquences sur la transformation de notre cité. “L’incident permis à cette ville de province d’entrer précocement dans la modernité grâce à la reconstruction qui s’en est suivie”, explique l’exposition. 

Rennes ne brûle pas davantage que d’autres villes comparables. Pourtant, ces différents sinistres ravivent toujours la mémoire de 1720.”

A la suite de cet incendie, une brigade de pompiers volontaires est créée à Rennes et une réserve (L’Enfer) est creusée dans le futur parc du Thabor. De nombreux incendies ont toutefois eu lieu dans  le palais du commerce en 1911, l’aile sud de l’Hôtel de Ville en 1920, le Palais Saint-Georges en 1921, le Parlement de Bretagne en 1994, la place Saint-Michel en 2010…Heureusement, selon la légende, les nombreuses niches à la vierge suspendues aux bâtiments sauvèrent de nombreuses maisons…

Cet évènement a suscité de nombreuses interprétations artistiques. En 1981, André Hélard compose A Rennes rien ne prend, sauf le feu ! consacrée à l’incendie et à la reconstruction. Cette pièce est rejouée en 1993 à l’occasion de l’inauguration de l’oeuvre de Claudio Parmiggiani, Une Fontaine, matérialisant de l’incendie, place de Coëtquen. Du 18 septembre au 10 octobre 2021, l’exposition “1720. Le grand incendie de Rennes s’installe dans la chapelle Saint-Yves. Accès gratuit tous les jours (11h-19h), sur présentation du pass sanitaire.

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire