"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

LE COMPOSITEUR RENNAIS JULIEN GAUTHIER TUÉ PAR UN GRIZZLI

“Je suis profondément attristé de vous annoncer le décès de notre compagnon de route, le compositeur et artiste associé de l’Orchestre Symphonique de Bretagne, Julien Gauthier”, a déclaré Marc Feldman, directeur de l’orchestre symphonique de Bretagne. “C’était un homme sensible, généreux et talentueux que beaucoup parmi nous ont eu la chance de connaitre par son travail. Son œuvre était fidèle à son esprit curieux, humble devant la vaste puissance et beauté de la nature. Il voulait avant tout transmettre par sa musique au public son amour et son respect pour la nature. Julien m’a apporté un sens de l’aventure, de l’émerveillement et d’une intelligence rare. Il va me manquer terriblement. On avait encore tellement de chemin à parcourir ensemble.”

Julien Gauthier  (photo Facebook) était une personne capable de se servir du réel pour le “fantasmagorer”, a précisé un autre artiste de l’OSB. Sa musique est une musique modale, délicate et il la rendait poignante avec pas grand-chose. Julien Gauthier était un aventurier, un personnage romanesque, et sa mort tragique a quelque chose qui, comme lui, n’était pas de ce siècle. Il était aventurier dans un monde dans lequel il est difficile de l’être.” Julien Gauthier, 44 ans et diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, était parti sur le fleuve MacKenzie dans le grand nord canadien pour collecter des sons et photographier cette contrée. Il était accompagné avec Camille Toscani, chercheuse en biologie et photographe rencontrée aux Iles Kerguelen. En plein sommeil, le 15 août dernier, il a été attaqué par un ours sous sa tente, saisi au cou et emporté dans la forêt où il est mort. “Son corps a été retrouvé le lendemain, dans une zone sauvage”, explique le journal Le Parisien.

Son objectif était de parcourir les 1500 kilomètres du fleuve Mackenzie pour composer une œuvre unique avec la violoncelliste Michèle Pierre en vue d’une expo parisienne. Julien Gauthier enseignait l’histoire de la musique au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Gennevilliers. Depuis 2017, Il était compositeur en résidence auprès de l’Orchestre de Bretagne où il collaborait sur une création symphonique pour la saison 2019-2020. Parfois, il était embauché à la Philharmonie de Paris et donnait des conférences au Musée de la Musique. En juin 2018, France Musique avait présenté sur ses ondes la Symphonie Australe de Julien Gauthier, composée lors d’un voyage de plusieurs mois sur les Iles Kerguelen et jouée par l’Orchestre Symphonique de Bretagne. En janvier 2019, en partenariat avec l’Orchestre de Bretagne, Julien Gauthier avait séjourné sur l’île Ouessant pour produire une pièce de musique de chambre pour trio à cordes (violon, alto, violoncelle), flûte et harpe.

Julien Gauthier avait financé son voyage grâce à la plateforme de financement participatif KissKissBankBank.  “Julien et Camille n’ont jamais voulu que ce projet ne soit qu’un simple voyage, mais ont eu le souhait de pouvoir le concilier avec leurs savoir-faire, leurs métiers …” lit-on sur le site. “Pendant l’aventure, Julien enregistrera et s’inspirera des sons insolites qu’il entendra là-bas et Camille prendra des photos.” Le 7 août, Julien Gauthier publiait un dernier post sur sa page Facebook. “Voici quelques nouvelles de notre expédition avec Camille Toscani et quelques photos après déjà cinq jours de canoë,  de camping sauvage dont trois sans avoir croisé âme qui vive… à part 4 ours.”

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire