CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Sport

LE BASKET RENNAIS ENTRE SATISFACTION ET IMPATIENCE

Ecrit par Dragan Brkic
test2

En nationale 2, L’URB a gagné son dernier match à domicile de la saison. Face à cette victoire, les passionnés de basket rennais peuvent aujourd’hui manifester de la satisfaction – de voir leur équipe se maintenir à ce niveau – et de l’impatience, de voir leurs joueurs évoluer dans l’élite professionnelle.

Le score de ce samedi 28 avril est sans appel, 88-53. Mais il ne reflète pas vraiment le niveau actuel des Rennais, car, il faut le préciser, l’équipe visiteuse, Juvisy, est la lanterne rouge du classement. Cette formation ne permet pas donc de donner des repères compétitifs à nos basketteurs rennais, des repères qui sont nécessaires pour envisager le projet de la future saison.

Pour le moment, un match avant la fin de la saison, l’URB est 10ème au classement sur 14 équipes. Ses joueurs recevront pour leur dernier match de la saison l’équipe de Laval, qui sera un tout autre adversaire. Mais disons-le franchement, les amateurs de basket aimeraient une équipe plus compétitive. “Nous souhaiterions une URB première du classement, une URB qui tienne la route même en Nationale 1. C’est l’objectif réel à atteindre”, nous livre un supporter enthousiaste.

Soit, l’équipe actuelle est solide, mais tout le monde a conscience, l’entraîneur et le président les premiers, qu’il faut y rajouter quelques joueurs. Mais il y a l’écueil du budget. Le satané et sacré budget auquel il faut se plier et se fier… Et surtout un budget qui pourrait être amélioré si la Ville défendait plus le basket de haut niveau…

La question centrale demeure toutefois le cas des deux joueurs piliers : les serbes Djurasovic et Pelkic. Deux joueurs qui ont tous les deux 34 ans. Le premier Djurasovic est un peu le dynamiseur de l’équipe, il a sans nul conteste le niveau même avec son âge. Le second, Pelkic, a également réalisé une bonne saison, mais Pascal Thibaud rêverait certainement d’un intérieur plus puissant, qui pèserait plus dans la raquette. Et, malgré de bonnes perspectives, ce n’est pas pour l’instant les jeunes Pesquerel (2 m 15) et Houeix (2 m 05) qui pourront apporter ce plus qui peut faire monter une équipe de niveau…Prochain match du 5 mai contre Laval. URB 88 Juvisy 53   (29-19)   (56-28)   (74-42) (88-53)

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire