27.1 C
Rennes
jeudi 18 juillet 2024
AccueilActualitésL’ARTICHAUT : LE LÉGUME DU MOIS 

L’ARTICHAUT : LE LÉGUME DU MOIS 

Facile à cuisiner, l’artichaut se mange avec de la vinaigrette. Mais il peut aussi se faire à la plancha, chaud, froid et farci et au micro-ondes. Appelé le petit violet, le Camus, le Cardinal ou encore le Castel, il est désormais sur tous les étals depuis le début du mois de mai.

Le légume des courageux

Légume emblématique de notre terroir, l’artichaut se cultive sur plusieurs années. Son plant reste trois années en terre et donne une récolte par an. « Sa production est d’une grande exigence physique : 250 à 300 heures de travail à l’hectare, contre 8 heures pour le blé, et 8 passages par parcelle pour une récolte. C’est le légume des courageux », explique le groupe Prince de Bretagne, représentant pas moins de 500 maraichers.

À l’heure de la récolte, le producteur passe dans son champ et coupe à la main, une à une les têtes arrivées à maturité. « »Pour limiter les manipulations et garantir la fraicheur du produit, le calibrage et le conditionnement se font sur l’exploitation ou en station immédiatement après la coupe », convient le groupe breton.

Améliore le transit

Faible en calories, riche en fibres, en vitamine K et en potassium (et source de cuivre dans sa version crue), l’artichaut est reconnu pour ses qualités nutritionnelles et ses bienfaits pour la santé. « Source importante de fibres, l’artichaut contribue à l’amélioration du transit intestinal. De plus, la présence d’antioxydants naturels agit en prévention des maladies inflammatoires, cardiovasculaires et des cancers. »

L’artichaut se décline en trois variétés :  le Camus de Bretagne (reconnaissable à sa tête verte arrondie, ses capitules charnus, et à son fond tendre et fondant), le Castel de Bretagne (de couleur verte assez vive avec sa tête en pointe et ses feuilles plus écartées que le Camus) et le Cardinal (robe violette et sa tête fermée) et le Petit violet (petite taille, couleur violette et absence de foin).

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

DÉGRADATIONS : IL N’AIMAIT PAS LA STATION PONTCHAILLOU

Cette semaine, lundi 15 juillet, les policiers ont interpellé un SDF âgé de 26 ans, lors d’un vol en réunion à la gare de...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser