8.3 C
Rennes
vendredi 12 avril 2024
AccueilActualitésLA MINE DE GOUIRI !

LA MINE DE GOUIRI !

Ce 25 février 2024, dans des conditions dantesques et pluvieuses, le Paris–Saint-Germain recevait au parc des princes le Stade rennais. Il s’en sort plutôt bien, en décrochant un penalty inespéré dans les dernières secondes de la rencontre. Les deux équipes se séparent sur un score nul (1-1). « La victoire aurait été une belle récompense », reconnaît le milieu de terrain, Baptiste Santamaria. 

En première période, les Parisiens mettent le pressing. Dès la 20e minute, leur avant-centre Vitinha tente de battre Mandanda. Mais le portier rennais effectue un arrêt d’immense classe. A cet instant, il relance ses coéquipiers, qui, à la 33e minute, marquent le premier but de la rencontre par Amine Gouiri. L’international algérien inscrit de l’extérieur du pied l’un des plus magnifiques buts de la Ligue 1, depuis le début de la saison. 

Trois minutes plus tard, l’attaquant réalise un grand pont et s’en va vers le dernier bastion parisien. Malheureusement, sa percée en solo passe à côté de la cage parisienne. Bien concentrés, les Parisiens manquent heureusement de justesse dans les derniers mètres. « Il va falloir se réveiller et se connecter les uns aux autres », commentait l’ancien Rennais, Ousmane Dembélé, à la mi-temps. « On joue en marchant ! » 

En seconde période, Mbappé rate le coche à la 56e. Il sort dix minutes plus tard, tout juste après un excellent tir d’Ousmane Dembelé contré encore une fois par Mandanda. À la 70e minute, Benjamin Bourigeaud, tout seul, devant la cage parisienne, loupe la balle du 2-0. Dommage…Car le Stade rennais perdait les trois points de la victoire sur un penalty discutable à la 95e minute transformé par Ramos. « L’attaquant a bien joué le coup. Quand on regarde bien le ralenti, il commence à tomber avant même le contact avec moi », explique Steve Mandanda.

Le plan de Julien Stéphan aurait pu fonctionner. « on nous avait dit un point au Parc avant le match, on aurait pu être satisfait”, assure Julien Stéphan. « La manière dont on prend ce penalty peuvent nous frustrer. La discipline collective tout au long du duel aurait mérité une victoire. Cette décision en a décidé autrement. Je veux vraiment féliciter les joueurs, ils peuvent être fiers de leur semaine. Battre le Milan et faire un nul à Paris, chapeau au groupe, aux joueurs. » Rennes affronte le Puy, ce jeudi, en quart de finale de la coupe de France. Voir le résumé du match. Crédit : Stade rennais. 

La composition du PSG : Gianluigi Donnarumma, Achraf Hakimi, Lucas Hernandez, Lucas Beraldo, Fabian Ruiz, Danilo Pereira, Vitinha, Lee Kang-In, Kylian Mbappé (c), Ousmane Dembélé, Bradley Barcola. 

La composition du Stade rennais : Steve Mandanda (c), Guéla Doué, Christopher Wooh, Jeanuël Belocian, Alidu Seidu, Baptiste Santamaria, Désiré Doué, Ludovic Blas, Ibrahim Salah, Amine Gouiri, Arnaud Kalimuendo. 

La question du jour : Le penalty est-il une compensation de l’arbitre après avoir refusé quelques minutes plus tôt un premier ? 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

ROI ARTHUR : TREIZE NOUVEAUX NOMS

Fort de son succès estival précédent, le King Dôme fait son grand retour chez le Roi, promettant une immersion totale dans un univers rock...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser