CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Patrimoine

LA MAISON DES BOSSARD-BONNEL

test2

Il n’ y a pas qu’au 21 siècle que l’on rase des vieilles et belles bâtisses…Au siècle dernier, la jolie “baraque” de la famille Bossard-Bonnel (cliché de Mireille du groupe Il était une fois sur Facebook) fut détruite. Elle était située sur l’emplacement actuel du collège des Ormeaux derrière la gare de Rennes. 

Dans cette propriété, les Bossard-Bonnel (marchands de musique) fuyaient le bruit du centre ville pour passer le week-end ou une partie de leurs vacances. Au 3 rue Nationale, ils possédaient un magasin  où ils proposaient musique, instruments et phonos. En 1897, le journal Le Panthéon de l’industrie, édita d’ailleurs un long article sur cette “véritable célébrité dans l’industrie des instruments de musique”. 

Au XIXe siècle et au début du siècle dernier, leur maison fut une institution comme jadis fut Rennes Musique pour les rockers. Elle fut sans doute créée entre 1840 et 1843 par un certain Joseph Bonnel, venu tout droit de l’Est de la France (Vosges). Son frère s’installa lui beaucoup plus tôt, en 1827 à Rouen, mais c’est une autre histoire…

Après le décès du fondateur, ses trois fils Charles, Alphonse et Emile ont pris la suite. En 1891, à la mort d’Emile, le neveu Joseph Bossard reprit l’affaire durant cinq ans. En 1896, il fut remplacé par un certain Théodore Husson qui contribua à la notoriété de la maison pour le compte de la veuve Bossard jusqu’en 1907. D’après nos infos, il fabriqua de ses mains une centaine de violons, 10 violoncelles et quelques altos portant l’étiquette Bonnel. 

En 1907,  la famille Bossard revint aux commandes de la Maison, en la personne de Marius, mort en 1953. Il fit de son commerce une référence, aujourd’hui très connue par une affiche d’un pierrot endiablé de Lotti (voir notre illustration). Mais il fit aussi appel sans doute à l’illustrateur Rich (Art-Déco). Bien connue comme facteur d’instruments, la Maison BB possédait au 3 rue de la Visitation un magasin jusque dans les années 1960 plutôt tourné vers la  musique classique et le jazz : pianos, guitares classiques, cuivres ..

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire