"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Faits divers

INCENDIE RUE SAINT-MELAINE : UNE BELLE FRAYEUR !

“On a eu une belle peur !”, expliquait un riverain de la rue Saint-Melaine. “On a eu très peur à la propagation des flammes dans nos habitations.” Ce vendredi 12 avril 2019, un feu a pris dans un immeuble de cette artère connue des Rennais pour ses vieilles maisons à colombages et en torchis.

Photo Dragan Brkic. 

Le sinistre serait parti du rez-de-chaussée d’un immeuble de deux étages où logeait un homme âgé de 47 ans. Selon nos confrères d’Ouest-France et de France 3 Bretagne, ce dernier a été interpellé par les policiers vers deux heures du matin. Il aurait dû être hospitalisé, selon les mêmes sources.

Grâce à l’intervention rapide des pompiers, le pire a été évité dans une zone considérée à risque par les autorités. Immédiatement alertés vers 0 h 33, les pompiers ont déployé d’importants moyens (une quarantaine d’hommes du feu et quinze engins). Ils ont sorti la grande échelle pour évacuer un certain nombre de locataires. D’autres l’ont été par des riverains. 

Heureusement, personne n’a été blessée. Mais les locataires devront être relogés par leur famille (trois l’auraient été par la ville de Rennes). Ce matin, les forces de l’ordre procédaient aux premières investigations. Le mardi 9 avril, un incendie s’était déclaré dans un appartement en travaux du 9 place Sainte-Anne à Rennes. Une quarantaine de pompiers avait été dépêchée sur place. Heureusement, aucune victime n’avait été à déplorer.

En mars 2018, rue Saint-Melaine, un homme d’une cinquantaine d’années était décédé après l’incendie de son logement, dans le centre historique de Rennes. En février 2019, pendant plus de cinq heures, un immeuble d’habitation du quartier parisien avait brûlé, faisant dix morts et une trentaine de blessés plus légers, dont six pompiers. Une habitante, souffrant de graves problèmes psychologiques, avait été placée en garde à vue pour avoir mis le feu. A Rennes, tout le monde a en mémoire l’incendie de la rue d’Orléans où trois étudiants avaient perdu la vie en 2007.  

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Commentez

Laisser un commentaire