3.3 C
Rennes
dimanche 21 avril 2024
AccueilActualitésÎLE SAINT-MARTIN : L'EX-RENNAIS SE SENT ABANDONNÉ

ÎLE SAINT-MARTIN : L’EX-RENNAIS SE SENT ABANDONNÉ

Début septembre dernier, l’île de Saint-Martin a vécu le passage de l’ouragan Irma qui a entièrement dévasté l’île. De nombreux rennais habitent aujourd’hui ce lieu paradisiaque. L’un d’eux, Ivan Flohic, a du mal à cacher son amertume, mais il démontre que le courage est la seule réponse à la fatalité. Professeur de mathématiques, il était connu à Rennes dans le milieu du volley-ball breton en ayant notamment remporté le championnat de France juniors dans les années 80.

Comment allez-vous ?

Comparé à d’autres habitants, on survit plutôt bien. Car la situation est toujours instable : il y a de nombreux pillages et braquages. Et nous avons encore été choqués le 24 décembre à 11 h 12 : nous avons subi un tremblement de terre estimé à 5.8 à l’échelle de Richter ! Et personne n’en a parlé. Les médias nous ont lâchés.

Êtes-vous satisfait de la reconstruction engagée par l’État ?

L’armée, les pompiers et la sécurité civile ont fait du bon boulot, mais vu les dégâts, cela va prendre encore des mois. En plus, dans de nombreuses zones l’électricité n’a pas été rétablie.  Les gens doivent se débrouiller avec des groupes électrogènes, s’ils en ont…

Avez-vous un autre exemple ?

Avec les assurances, il faut tout faire par téléphone et internet, mais avec la tempête, les réseaux ne fonctionnent plus ! C’est scandaleux comment ils nous traitent !

Quelle est votre situation actuelle au niveau professionnel ?

Mon amie étant commerçante, elle ne peut plus exercer son métier car le marché près de la mer a été dévasté. Pour ma part, je ne vais récupérer ma classe qu’en janvier et je n’ai plus de salle de sport.

Sinon, le gros problème actuellement est l’absence importante des professeurs et les non-remplacements auxquels le rectorat ne peut pas pallier. En mathématiques, nous sommes trois professeurs présents sur six normalement.

Beaucoup d’expatriés ont quitté l’île. Avez-vous pensé à partir ?

Dans ma résidence, je suis le seul à être resté sur 17 appartements ! Franchement je n’ai pas pensé à revenir dans la métropole. Car on est deux et on arrive encore à vivre normalement. Et puis si tout le monde pliait bagages, ce serait désastreux ?

 Comment voyez-vous l’avenir de l’île de Saint-Martin ?

Au regard de la situation actuelle, je ne peux pas vous répondre. C’est certain. On a tous été choqués par la puissance de cette tempête Irma ! C’est vraiment difficile de se projeter avec tout ce qu’on a vécu vers un avenir qui est encore incertain. Pour aider les sinistrés : http://www.actioncontrelafaim.org/fr/nos-missions

 

Dragan Brkic
Dragan Brkic
Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

// Dernières nouvelles publiées

UNE BELLE VICTOIRE DE PRESTIGE

Au cœur d’une journée ensoleillée à la Beaujoire, ce 20 avril, les Rennais ont retrouvé le sourire, lors de ce derby contre Nantes. Ils ont...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser