CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Politique

ENTRE LA VILLE ET LE CENTRE GAY LESBIEN : LA TENSION DESCEND D’UN CRAN

test2

Rennes Infos Autrement évoquait lundi 30 mai la colère du Centre Gay Lesbien Bi et Trans contre la décision de la ville et du préfet d’interdire la marche des Fiertés, ce samedi 4 juin.

“Cette décision est inacceptable,” avait expliqué le président du CGLBT (Centre gay, lesbiennes, bi, trans) Rennes. “Elle procède d’une assimilation scandaleuse entre les participants à notre marche et les casseurs. Un tel amalgame démontre une profonde méconnaissance de notre évènement à la fois militant et festif.” Mais aujourd’hui, la tension entre la ville et la municipalité rennaise est retombée d’un cran. “Nous prenons acte de la décision de la municipalité et de la préfecture.”, a expliqué le comité. “Nous manifesterons dans les rues du centre ville et n’irons pas dans le centre ville historique.”

                                                           Un drapeau arc en ciel sur l’hôtel de Ville

Mais pourquoi ce revirement ? Au nom de la ville, le communiqué de Didier le Bougeant, adjoint au maire,  et de Genevieve Letourneux, conseillère municipale déléguée à l’égalité, y est certainement pour quelque chose. Il rappelle l’engagement (financier et moral) de la ville. “Par le biais de la convention, expliquent les deux élus,  nous mettons à disposition de l’association un local permanent, associons le CGLBT à nos actions de lutte contre les discriminations et accompagnons toujours la préparation de la marche. Un positionnement revendiqué et assuré qui a toujours valu à la ville de Rennes d’être considérée comme gay friendly. “

Contre des propos qu’ils estiment outranciers et blessants, les deux élus font valoir leur combat dans leurs mandats et à titre personnel pour les valeurs d’égalité et pour le respect des différences. “Si les services de l’Etat ont demandé à votre association d’aménager le parcours de votre défilé, c’est pour tenir compte du contexte exceptionnel de notre ville et garantir la sécurité de votre rassemblement.” Et d’ajouter : “nous serons à vos côtés comme nous le sommes chaque année. et nous serons fiers de pavoiser le fronton aux couleurs du drapeau arc en ciel.” Le défilé partira samedi 4 juin, à 14 h, de l’esplanade de Gaulle.

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire