CECI EST UN TEST 1
Actualités

ÉLECTIONS CANTONALES : LOÏCK LE BRUN ET SON ÉQUIPE FONT CAMPAGNE “POUR QUE LES CHOSES BOUGENT”

Ecrit par Lisa be
test2

Les élections départementales auront lieu les 20 et 27 juin 2021, en même temps que les élections régionales, afin de renouveler les 95 conseils départementaux de la France. La campagne électorale débutera le lundi 31 mai 2021 et se terminera le samedi 19 juin 2021 pour le premier tour de scrutin.  Le département d’Ille-et-Vilaine compte 27 cantons.

Loïc Le Brun et Christine Larsonneur, candidats du centre et de la droite, se présentent pour le canton de Rennes 4 (comprenant le centre de Rennes, les quartiers du Colombier, de Chézy-Dinan, de Villeneuve et de Sainte-Thérèse). Loïck Le Brun, 56 ans, est conseiller municipal centriste de l’opposition et président de la chaîne Pita Pit France. Christine Larsonneur, 53 ans, est directrice de l’association Blé noir tradition Bretagne et membre du bureau du rugby Rennes. Loïck et Christine sont entourés de leurs deux “remplaçants” : Elise Torché, 19 ans et Guillaume Thomas 47 ans.

Nous sommes une équipe avant tout”, assurent-ils en choeur. “Nous sommes unis, c’est ce qui fait notre force.”

Leur axe de campagne est clair et défini.  “Nous souhaitons changer la majorité en place”, affirme Loïck Le Brun avec détermination. “Nous voulons continuer notre combat entamé lors des municipales et continuer d’échanger avec les habitants de Rennes-centre frustrés par les résultats. Car nous estimons que les élus sont peut-être légitimes mais ils ne sont pas représentatifs”, proclame le candidat, en rappelant le taux d’abstention élevé lors des municipales (70% d’abstention). 

Elise Torché / Loïck Le Brun / Christine Larsonneur / Guillaume Thomas

Les deux candidats et les deux remplaçants ont chacun un rôle à jouer dans cette campagne. Christine Larsonneur, connaissant le fonctionnement d’un département, se consacrera surtout à l’environnement et au sport. “Ce seront mes priorités,” assure-t-il. Elise Torché, en tant que jeune étudiante, veut écouter les préoccupations et les difficultés de la vie estudiantine dans la période actuelle. “Le département a des compétences importantes en matière de jeunesse, d’éducation et de culture. C’est une période très compliquée pour les étudiants Aujourd’hui l’insouciance est entachée par l’insécurité omniprésente du centre-ville. C’est inconcevable dans un centre-ville comme Rennes que les étudiants ne puissent pas se sentir à l’aise”, déplore-t-elle.

Rennes est la capitale de la Bretagne, c’est choquant d’avoir refusé de faire le Tour de France dans la ville”, s’indigne Christine Larsonneur.

 

Guillaume Thomas, chef d’entreprise et père de cinq enfants, fondateur de la société Aladom, se réserve l’éducation et l’économie, surtout l’économie numérique. “Nous voulons être les poils à gratter”, ajoute Loïck Le Brun avant d’ajouter : “J’’ai le sentiment que la maire pense que Rennes lui appartient. Nous souhaitons aujourd’hui montrer aux Rennais et Rennaises qu’il existe une alternative à la majorité. La classe politique n’est pas monolithique et ce n’est pas en tout cas notre vision des choses. C’est pourquoi nous sommes fiers de présenter une autre voix!”, conclut Loïck Le Brun. Les candidats sont invités à contacter notre rédaction s’ils souhaitent disposer d’un autre regard journalistique.

Je m’inscris dans le cadre d’une union pour ceux qui ont envie que les choses bougent à Rennes”, convient Loïck Le Brun.

 

A propos de l'auteur

Lisa be

Laisser un commentaire