CECI EST UN TEST 1
Archives Brèves

EFFETS DE MANCHE DEVANT LE PARLEMENT DE BRETAGNE

test2

Mercredi 28 octobre, les avocats des barreaux de Rennes, d’Angers, de Nantes et des quatre coins de l’Ouest de la France ont convergé vers le Parlement de Bretagne pour protester contre les nouvelles mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l’aide juridictionnelle (1).

A l’heure de la sieste, ils étaient au moins trois cents juristes en robe noire et bavette blanche, femmes et hommes visiblement très remontés contre notre ministre de la Justice Christiane Taubira. On y a même vu les ténors du barreau rennais. “C’est inacceptable,” a expliqué le bâtonnier de Rennes, maître Philippe Le Goff, dans une brève allocution. En substance, les avocats dénoncent un schéma gouvernemental qui reviendrait à financer par les Hommes de Loi un système censé les faire travailler et les indemniser… c’est dire leur mécontentement…Dans son projet vivement contesté par nos avocats, la chancellerie envisage l’augmentation du budget de l’aide juridictionnelle à 405 millions d’euros financée par une ponction de 5 millions d’euros en 2016 et 10 millions en 2017 sur les intérêts générés par la Carpa (la caisse des avocats où transite les fonds de leurs affaires). Pour l’heure, les députés ont voté pour en attendant le vote du Sénat. Les instances représentatives des avocats sont en discussion.

(1) ​L’aide juridictionnelle vous permet, si vous avez de faibles ressources, de bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle par l’État des honoraires et frais de justice

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire