CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

DES PANIERS SUSPENDUS AUX FENÊTRES POUR LES PLUS DÉMUNIS

test2

En ces temps de confinement, Sadia Alami (Maison des citoyens de Rennes) et ses amis pensent aux plus démunis. Ils veulent leur permettre de s’approvisionner en nourriture et produits d’hygiène dans plusieurs endroits de la ville. Mais être généreux ne suffit pas… encore faut-il être ingénieux pour distribuer les provisions et le reste ! “Nous nous sommes inspirés d’une idée napolitaine”, confie Sadia. “Dans la belle ville de Naples, des paniers remplis de vivres sont suspendus aux balcons et proposés aux personnes les plus pauvres. Nous avons simplement dupliqué le dispositif dans la capitale bretonne.”

Seule touche rennaise, Sadia et ses amis déposent aussi leurs paniers ou cagettes dans des lieux fixes. A charge pour les plus démunis de récupérer leurs biens ou… pour les plus généreux de compléter les cagettes (ou panier). “La magie va alors s’opérer. Les passants, les voisins rempliront ou complèteront les contenants ou se serviront tout simplement.” En plus de cette nouvelle initiative, “Les suspendus de Rennes” poursuivent leur mission de bienfaisance. “Depuis le début du confinement, une cagnotte en ligne solidaire est ouverte pour offrir des repas aux personnes dans le besoin qui se présentent au café des Jacobins, près de la place Sainte-Anne à Rennes.”

Cette belle initiative permettra d’offrir grâce à la générosité des Rennais des poulets rôtis-frites. “En cette période de confinement et de décisions gouvernementales, l’établissement est fermé mais Sébastien a tout mis en place pour respecter toutes les consignes de distanciation et continuer à faire preuve de générosité”, précise Sadia. Le Café des Jacobins fait partie de la communauté des commerçants solidaires et suspendus depuis octobre 2019. Pour en savoir plus sur les paniers suspendus

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire