CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives

DES JARDINS FLOTTANTS POUR EMBELLIR LA VILAINE

test2

Entre la République et la passerelle Saint-Germain, deux radeaux sont amarrés le long des quais. Ils sont entièrement recouverts de végétation. Ils correspondent aux souhaits de citoyens exprimés dans le cadre du budget participatif. En réalité, ils étaient déjà plus ou moins envisagés par des études de l’Audiar (Agence d’urbanisme et de développement intercommunal de l’agglomération rennaise).

Par cette opération, la ville veut embellir la Vilaine, disposer de lieux d’animations et améliorer le fonctionnement écologique du fleuve. Elle testera jusqu’au mois de novembre prochain, deux jardins flottants dont les végétaux puisent leurs nutriments dans l’eau. «Ce temps d’observation va permettre de vérifier la viabilité des végétaux, leur comportement et leur développement. Il permettra de comprendre l’impact de la présence d’une petite faune et d’envisager les modalités d’entretien», explique la ville dans un communiqué.

                                            Chicago et Rennes, même combat

Ce projet en milieu urbain est unique en Europe. “Nous développons une expertise et un savoir-faire dans la renaturation de cours d’eau en milieux contraints. Ce programme n’a aujourd’hui qu’un seul équivalent au monde, sur la rivière Chicago aux Etats- Unis. Des échanges sont d’ailleurs en cours entre Rennes et Chicago pour optimiser les choix d’aménagement respectifs.”

À terme, quatre jardins flottants se déploieront 300 mètres le long des quais. “Ils auront pour but de révéler par leur forme, le cours originel de la Vilaine et seront fixés aux quais afin de suivre le niveau de l’eau.” Les végétaux utilisés par la Ville de Rennes proviennent de la pépinière de Bruz, Floridée’o, qui produit des plantes endémiques d’Ille-et-Vilaine. Certaines de ces plantes de la flore locale permettent la dépollution et le recyclage des eaux (les joncs par exemple stockent les hydrocarbures).

Réactions des voisins. “Je vois d’un bon oeil cette initiative,” confie Nicolas, un voisin. “On reproche toujours à la ville le manque de verdure dans le centre ville. Pour une fois, la municipalité prend les devants en proposant du vert dans le gris !” Moins enthousiasme, Jean voit cette opération comme une opération de com… ” Ils ne savent plus quoi inventer pour faire croire aux citoyens qu’ils ont le pouvoir de faire des choses !” 

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire