19.3 C
Rennes
vendredi 21 juin 2024
AccueilActualitésDES FEUX, DES TENSIONS ET DES LACRYMOS

DES FEUX, DES TENSIONS ET DES LACRYMOS

Encore une fois, ce 6 avril 2023, à la fin du défilé officiel, vers midi, des manifestants (la plupart jeunes) réussissent à pénétrer dans le centre-ville par le bas de la place des Lices. Très nombreux, ils passent devant le Mama Shelter, sans essayer de s’y infiltrer. Seuls deux individus masqués inscrivent un slogan en noir sur le mur des halles : « Mama Shelter, on te voit ». 

Arrivé en haut de la place de la Lices, le cortège tente de redescendre vers le centre historique par la rue Rallier du Baty. Mais il est repoussé vers la place Sainte-Anne où l’on sent un certain flottement chez les manifestants. Beaucoup ne semblent pas savoir où aller au moment où, place Hoche, les plus ultras veulent allumer quelques feux. En réplique, les forces de l’ordre envoient des lacrymogènes. 

Écartés, les plus radicaux d’entre eux rejoignent la rue d’Antrain où là ils sont « nassés » par les CRS. Certains passent par-dessus les grilles de l’institution Saint-Martin et se retrouvent nez à nez avec quelques lycéens médusés. Redescendant par la rue de l’Hôtel-Dieu, les ultras incendient des poubelles rue de Saint-Malo avant de retourner vers la place Sainte-Anne sous les lacrymogènes. « Je mangeais mon nem, » explique un passant. « J’ai failli en prendre une sur la tête ! »

Sécurisant la zone, les gendarmes font appel au camion à eau pour éteindre un impressionnant brasier. « Attention, crie un officier à ses collèges, n’approchez pas trop près. » Plus loin, des individus cagoulés vident des sacs de détritus au milieu de la rue de Saint-Malo. Ils veulent visiblement y mettre le feu, sous le regard médusé d’une commerçante. Les policiers interviennent pour éviter le sinistre. 

Il est, désormais, plus de 14 h. Beaucoup de manifestants sont à Sainte-Anne où un impressionnant feu est allumé avec autour des étudiants qui dansent. À chaque sortie de la place, des cordons CRS sont posés à l’instant où le camion à eau entre en action pour éteindre les flammes. Puis, des lacrymogènes sont lancés pour disposer la foule sous les cris de « tout le monde déteste la police. » Encore une fois, Rennes a eu à connaître quelques tensions, mais moins importantes que les dernières fois ! On finit peut-être par s’y habituer…

Infos + : Quelque 1 800 jeunes positionnés se sont désolidarisés du cortège officiel pour se diriger vers l’hypercentre ville de Rennes. « Leur parcours a été émaillé d’exactions jusqu’à 16 h 45 », explique le préfet. « Nous avons à dénombrer des tags, des jets de peinture sur plusieurs bâtiments (Direction régionale et départementale des finances publiques, Galeries Lafayette, Couvent des Jacobins), des barricades, des dégradations d’abri bus. » Mais ce n’est pas tout. Le préfet dénonce des feux de poubelles et de palettes menaçant de se propager à des édifices, le pillage du magasin U express place Hoche et nombreux lancers de projectiles sur les forces de l’ordre.  « Pour contenir ces troubles, les policiers et gendarmes ont dû faire usage de moyens lacrymogènes et d’engins lanceurs d’eau. À la suite d’un malaise, un manifestant a été pris en charge par le service départemental d’incendie et de secours. Son état n’est pas préoccupant. » Le Préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, condamne fermement ces dégradations et apporte tout son soutien à leurs victimes. Cinq personnes ont été interpellées et huit feux ont été éteints par les pompiers.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

QUE FAIRE CE WEEK-END ?

Rennes Infos autrement vous propose de découvrir les animations du week-end. Des concerts, des expos, des visites. Voici le programme. Expos : Cuir, une matière...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser