CECI EST UN TEST 1
Actualités Culture

DERRIÈRE LE BARBU : UNE HISTOIRE AU POIL !

test2

Tous les Rennais ont un jour aperçu ce barbu, collé ici ou là, dans les rues du centre-ville ou de nos faubourgs. Tous s’interrogent : mais qui est-il ? Les uns voient en ce personnage un militant marxiste-léniniste ou encore un vieux romancier anarchiste. Les autres pensent à un prisonnier palestinien, à un prêtre orthodoxe ou encore à un journaliste bien connu. Rien de tout cela en fait…. Après une enquête minutieuse (digne des gendarmes cherchant des organisateurs de teufs !), on a trouvé une piste, une belle piste. L’artiste, à l’origine de ces collages nocturnes, s’appelle Fatherfucker 35.

Âgé d’une trentaine d’années, le Rennais a représenté tout simplement son père artiste, Jack en s’inspirant d’une photo des années 60. “Il est décédé en 2017”, explique-t-il. “Mon fils aîné étant né en 2018 n’a pas connu son grand-père. J’ai voulu lui permettre de le voir “en grand” dans la rue. “Depuis, tous les jours, l’artiste et sa progéniture aperçoivent Papy. “C’est une manière pour moi de ne pas l’oublier ! Certains vont au cimetière ! Moi, je colle des affiches en son hommage.”

Mais quand il ne représente pas son père, Fatherfucker fait aussi du dessin, de la peinture, de la sculpture. “C’est l’art en général que j’aime faire ! ” Ici où là, dans Rennes, il fait passer quelques messages bien sentis sur la Palestine, les métiers non essentiels… “Tout dépend de l’humeur du moment”, ajoute-t-il. À la manière de Monty Python, ses œuvres sont souvent absurdes et révolutionnaires. Elles lui demandent toutefois un brin de courage quand il s’agit de les coller dans les hauteurs de nos immeubles. Mais rien de plus simple pour notre artiste, il est aussi un spécialiste de l’escalade urbaine….

Phrase du jour : ” Je ne dégrade pas les murs. C’est le temps qui fait partir mes oeuvres !”

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire