CECI EST UN TEST 1
Actualités Politique

DÉPARTEMENTALES : UNE ÉQUIPE PLURIELLE POUR EN MARCHE SUR LE CANTON RENNES 5

test2

Pour les élections départementales, Laureline du Plessis d’Argentré et Messan Gbadoe sont candidats sur le canton Rennes-5 (commune de Saint-Jacques, quartiers rennais : Bréquigny, Cleunay/Arsenal-Redon/Courrouze, Moulin-du-Comte/Bourg L’Evêque). “Nous sommes les candidats de la majorité présidentielle, soutenus par LREM, les Jeunes Avec Macron, le MODEM, l’UDI, Agir, Territoires de Progrès, et par Thierry Burlot, tête de liste Nous La Bretagne aux élections régionales”, conviennent-ils dans un communiqué envoyé à notre rédaction.

Nous voulons donner aux départements plus de moyens et de marges de manœuvre pour faire face aux conséquences des enjeux actuels, sanitaires bien sûr, mais aussi économiques, sociaux et écologiques”, explique Laureline du Plessis d’Argentré.

Laureline du Plessis d’Argentré a 37 ans, vit à Cleunay et enseigne dans un collège du quartier Bréquigny. Elle figurait en 7e position sur la liste Révéler Rennes menée par Carole Gandon, lors des dernières municipales. Messan Gbadoe, 46 ans, directeur de Projets dans un cabinet de conseil en management depuis 20 ans, a été élu conseiller municipal à Saint-Jacques de la Lande, il y a un an, où il siège dans l’opposition.

Tous deux sont accompagnés de leurs remplaçants, Erika Mansembo, 19 ans, étudiante, adhérente JAM, et de Bruno Robin, directeur d’agences de pompes funèbres. “Nous sommes particulièrement concernés par les questions sociales et par les effets de la crise sur les plus vulnérables”, assènent-ils. “En nous présentant, nous avons la volonté de rendre les aides plus efficaces et plus accessibles.”

Permettre à chacun d’obtenir les aides, auxquelles il peut prétendre, pour gagner en autonomie et s’émanciper, doit être la finalité de l’aide sociale et de la solidarité”, assure Messan Gbadoe.

Dans leur programme, les quatre candidats veulent notamment faire diminuer le décrochage scolaire, prévenir la délinquance et favoriser l’insertion professionnelle des jeunes). Ils souhaitent également valoriser le rôle des aidants auprès des personnes âgées et redonner un rôle actif au département. “Cela passera notamment par la transparente le suivi de l’action des élus départementaux et le dialogue entre les différents acteurs concernés par l’action départementale.” Les candidats qui souhaitent présenter leur candidature sont invités à joindre notre rédaction.

Légende de la photo (de gauche à droite) :  Erika Mansembo, Laureline du Plessis d’Argentré, Messan Gbadoe, Bruno Robin

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire