CECI EST UN TEST 1
Actualités

DÉPARTEMENTALES : DES ÉCOLOGISTES REDOUTABLES, DES SOCIALISTES À LA PEINE ET LA DROITE ET LES MACRONISTES SANS GLOIRE 

test2

C’est bien la surprise rennaise ! Dans pratiquement tous les cantons, les écologistes arrivent en tête, laissant les socialistes à leurs chères études, la droite et les macronistes sans gloire et le Rassemblement national à . Mais bien triste est le taux de participation…pour ce scrutin départemental. Cette abstention montre ô combien cette élection n’intéressait personne et le chemin à parcourir pour les politiques dans la reconquête du coeur des Rennais.

Dans le canton de Rennes 1, la droite (Compagnon-Dhalluin) arrive en tête devant les socialistes (Hervé-Rousset). Elle profite de la notoriété de ses candidats et de l’absence du mouvement En Marche. Au regard du score des écologistes et de France Insoumise, les candidats socialistes (conseillers départementaux sortants) devraient pouvoir l’emporter. A moins que les électeurs de droite se mobilisent intensément dans ce canton (abstention, 63, 93%).

Dans le canton de Rennes 2 (abstention de 62, 11 %), les écologistes (Le Frène-Marchand) arrivent en tête devant la sortante socialiste (Debroise) et son binôme (Haloua). En Marche et la droite sont largement battus. Ils n’avaient pas réussi à s’entendre et n’auraient pas de toutes les manières en cas d’entente à franchir le cap du premier tour. Le second tour sera âprement disputé entre les frères ennemis de la majorité municipale avec une question : qui profitera des voix de la droite, du RN et d’En Marche ? Ces électeurs pourraient être tentés par un vote sanction envers les socialistes.

Dans le canton de Rennes 3 (abstention de 66, 93 %), belle surprise des écologistes (Larue-Perrin) qui arrivent juste derrière les socialistes (Bourcier-Hakni-Robin). La droite-macroniste (Aubaud-Boucher) est loin derrière (11, 70 %). Ses électeurs pourraient jouer un rôle d’arbitre au second tour tout comme ceux de France Insoumise et de l’extrême gauche. A noter le très faible score des candidats communautaires (Ben Lahecen et Elahiar). 

Dans le canton Rennes 4, encore une belle surprise pour les écologistes (Quilan-Soulabaille) qui placent les socialistes sortants (Condolf-Férec-Le Bougeant, candidat pour un quatrième mandat) à quelques points derrière. La droite (Larsonneur-Le Brun) subit un grand revers (25, 08%) dans cet arrondissement du centre-ville. Pour le second tour, le report des voix de la droite pourrait jouer un “sale tour” aux sortants. 

Dans le canton de Rennes 5 (abstention de 68, 72 %), les écologistes (Denès, Roger Moigneu) battent les socialistes (Maho-Duhamel-Michelet). Les candidats macronistes (Du Plessis d’Argentré-Gbadoe) réalisent un bon score (19, 36 %) pour une première. Ils devraient jouer un rôle d’arbitre et leur consigne de vote sera importante. 

Dans le canton de Rennes 6 (67, 17 % d’abstention), la droite (Brice-Rouault) arrive en tête devant les écologistes. Les socialistes ne seront pas au second tour. Déception sans doute pour Christophe Fouillère, premier secrétaire de la fédération du PS d’Ille-et-Vilaine qui espérait sans doute recevoir son premier bâton de maréchal ! Il se consolera sans doute en appelant à voter pour ses amis écologistes au second tour.  

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire