Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

COVID-19 : LES NOUVELLES MESURES RESTRICTIVES DES AUTORITÉS DANS LA MÉTROPOLE RENNAISE

test2

A la suite des annonces du ministre des Solidarités et de la Santé, ce mercredi 23 septembre 2020, le département d’Ille-et-Vilaine est désormais en zone “Alerte” et la métropole rennaise classée en zone “Alerte renforcée”. Mais il restait à connaître les décisions prises par la préfère Michèle Kirry, en concertation avec l’agence régionale de la Santé et la maire de Rennes, Nathalie Appéré. Devant la presse triée sur le volet, les autorités ont annoncé sans surprise le renforcement des mesures pour freiner la reprise de l’épidémie et protéger les populations pour une durée de 15 jours (jusqu’au 10 octobre inclus). 

Conformément aux directives gouvernementales (et ce en dépit d’une concertation locale), les autorités préfectorales et municipales ont interdit à compter de lundi prochain le prêt et la location es salles polyvalentes, des salles des fêtes, des tentes, des chapiteaux et structures pour des manifestations privées à caractère amical, familial, festif ou associatif en Ille-et-Vilaine. Même punition pour l’activité “bar” à partir de 22 heures dans les communes de la métropole de Rennes pour les établissements dotés d’une licence IV ou d’une licence III. Les établissements dotés de la “petite licence restaurant” ou de la “licence restaurant” ne pourront vendre des boissons alcoolisées après 22h qu’à l’occasion des principaux repas (par souci d’équité).

A compter de samedi, les interdictions concernent les événements de plus de 1000 personnes (5000 auparavant) en Ille-et-Vilaine ainsi que les fêtes, soirées… étudiantes en Ille-et-Vilaine. Dans la métropole de Rennes, plus spécifiquement, les rassemblements statiques de plus 10 personnes dans l’espace public, dans les parcs et jardins publics, les espaces verts ainsi que sur les chemins de halage et les rives des plans d’eau intérieurs ne sont plus tolérés, comme l’accueil du public dans les salles de sport & gymnases (hormis pour les groupes scolaires et activités sportives participant à la formation universitaire, les activités parascolaires et toute activité sportive de mineurs, les sportifs professionnels et de haut niveau, les formations continues, les activités sportives liées à une prise en charge médicale, les activités sportives ou physiques de plein air). A compter de lundi prochain, deux nouveaux centres de dépistage seront ouverts à Rennes (rue d’échange, à deux pas  du Couvent des Jacobins) et un second à Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35). D’autres centres pourraient ouvrir dans les prochains jours, dans des quartiers périphériques rennais. 

Dans la métropole rennaise, les chiffres, très élevés, poursuivent leur progression, atteignant ce jour un taux d’incidence de 174,78 cas pour 100 000 habitants et un taux de positivité de près de 10 %. La tranche d’âge la plus touchée par la diffusion de l’épidémie est celle des 16-25 ans, dont le taux d’incidence atteint 420,66 cas pour 100 000 habitants et un taux de positivité des tests de plus de 13 %. Par ailleurs, le nombre de cas positifs augmente chez les personnes de plus de 66 ans augmente.

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire