maroquinerie artisanale

CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

COVID-19 : LE POINT EN ILLE-ET-VILAINE ET LES MESURES PRISES PAR LES AUTORITÉS

Ecrit par robert malo
test2

“La stratégie de tests ciblés rend désormais l’indicateur du nombre de cas confirmés moins pertinent”, explique aujourd’hui la Préfecture. En clair, les cas deviennent nombreux et les malades plus systématiquement testés. A 17h30, ce 23 mars, le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février était de 490, ainsi répartis : 181 personnes résidant dans le Morbihan, 112 personnes résidant dans le Finistère, 105 personnes résidant en Ille-et-Vilaine et 36 personnes résidant dans les Côtes d’Armor.

A ces cas, il faut ajouter 14 personnes ne résidant pas en Bretagne  et 42 personnes, qui ont fait l’objet de prélèvements biologiques dans les centres hospitaliers de Lorient, Morlaix, Pontivy, Saint-Malo, Rennes, Brest ou Quimper mais dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus. “Aujourd’hui, 133 personnes sont hospitaliséss en Bretagne  dont 31 en réanimation (69 sont retournés à domicile).”

Au CHU de Rennes, 103 patients étaient pris en charge ou suivis actuellement soit en hospitalisation, soit à domicile dont 26 patients hospitalisés (7 en réanimation médicale et 16 en hospilation conventionnelle). Depuis le début de la crise, 17 patients sont ressortis de l’hôpital. 22 décès sont à déplorer en Bretgne.

                    Les mesures prises

Dans le cadre de l’épidémie Covid-19, la prise en charge à domicile des patients prévoit plusieurs modalités notamment l’auto-surveillance (patient ou entourage), le suivi médical (téléconsultation)  et le suivi renforcé à domicile par des infirmiers. “A la suite de la publication d’un décret, les infirmiers auront désormais la possibilité d’assurer un suivi à distance à domicile des patients dont le diagnostic d’infection à Covid-19 a été posé cliniquement ou biologiquement.”

Sur l’ensemble du territoire breton, 195 lieux de consultations en ville en mesure de prendre en charge des patients ont été recensés par les services de l’ARS. “Ces lieux correspondent dans leur très grande majorité à des structures d’ores et déjà existantes (cabinets individuels ou de groupe, maisons de santé…)”, ajoute la préfecture. “L’ensemble des professionnels de santé et les centre 15 de régulation pourront ainsi assurer l’orientation et la prise en charge des patients.”

En cas d’apparition de symptômes, le patient est invité à contacter en premier lieu son médecin traitant. “Si nécessaire, le médecin réorientera le patient vers un lieu de consultation COVID 19 à proximité de son domicile”, convient la préfecture. “Dans le cadre des mesures de confinement, et pour éviter au maximum la propagation du virus, il est primordial d’obtenir un rendez-vous préalable avant toute consultation médicale et de ne pas se rendre directement dans un cabinet médical. C’est à partir de ce contact téléphonique que le médecin généraliste (ou son secrétariat) pourra donner aux patients les conduites à tenir pour faciliter sa prise en charge, éventuellement au moyen d’une consultation, et éviter tout contact avec d’autres patients.”

A propos de l'auteur

robert malo

Laisser un commentaire