CECI EST UN TEST 1
Actualités

CORONAVIRUS : TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR QUAND ON EST RENNAIS

test2

A 17h30, ce 13 mars, le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne est désormais de 157 : 100 dans le Morbihan, 34 en Ille-et-Vilaine, 22 dans le Finistère et 1 dans les Côtes d’Armor. A ce jour, sur l’ensemble des 157 patients confirmés, près de la moitié (67) sont retournés à leur domicile présentant un bon état de santé général (90 sont hospitalisés). Trois décès sont à déplorer depuis l’apparition du virus sur le territoire.

À Rennes, les gymnases, stades et piscines seront fermés au public, tout comme les équipements culturels publics, Les Champs Libres, l’Opéra, le Conservatoire et les musées. Mais pas seulement…Les bibliothèques pouvant accueillir plus de 100 personnes fermeront également. Il s’agit des bibliothèques de Villejean, du Triangle et de Lucien-Rose. Les autres bibliothèques de quartier demeurent ouvertes, à ce stade.

                    Des mesures drastiques

Rue Victor Hugo, le service Formalités administratives reste ouvert. Outre les services du CCAS qui continuent à fonctionner, les commerces et marchés ne sont pas concernés par l’interdiction de rassemblement de plus 100 personnes. “J’ai réuni ce matin la cellule de gestion des risques de la Ville de Rennes, qui est activée depuis plusieurs semaines, pour mettre en oeuvre les décisions annoncées hier soir par le Président de la République et ainsi freiner et limiter la propagation du virus covid-19”, ajoute la maire de Rennes, Nathalie Appéré.

“Notre priorité est de tout faire, conformément aux prescriptions de la Préfecture et des autorités sanitaires, pour faciliter le quotidien et la mobilisation des personnels des hôpitaux et des maisons de retraite, ainsi que l’ensemble des soignants”, ajoute la maire. “Un service de garde, en petits groupes et selon des dispositions sanitaires adaptées, exclusivement réservé aux enfants de ces professionnels, sera mis en place dès lundi, dans les crèches et les écoles.”

Plus précisément, les enfants de ces professionnels  de 3 à 16 ans, seront accueillis dans leurs lieux de scolarisation habituels (sur présentation de la carte professionnelle de santé ou autre attestation de l’employeur), par groupes ne dépassant pas 10 élèves pour respecter des consignes de prudence sanitaire. Les enfants de 0 à 3 ans, continueront à être accueillis dans les crèches hospitalières où ils sont habituellement gardés.

 Dès lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre, les crèches sont fermées. Les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur n’accueillent plus les élèves et les étudiants. L’accueil des enfants par des assistantes maternelles n’est pas concerné par ces nouvelles mesures : il est assuré comme habituellement.

Tout rassemblement de plus de 100 personnes, en milieu clos ou ouvert, est désormais interdit, à l’exception des activités indispensables à la vie de la Nation. La mesure fera l’objet d’un arrêté ministériel, publié sous peu. Cependant, les préfets de département ont la possibilité de maintenir à titre dérogatoire des rassemblements de taille supérieure, jugés également indispensables à cette continuité. Des arrêtés seront pris en ce sens prochainement. Pour rappel, de nombreux évènements festifs sont déjà annulés comme Rue des Livres, Mythos…

Les recommandations pour les élections : Afin de prévenir la propagation du virus et d’assurer la protection des électeurs, il a été demandé d’appliquer dans chaque bureau de vote des recommandations sanitaires : le nettoyage des bureaux de vote avant et après chaque tour de scrutin, le rappel des mesures et des gestes barrières (affichage à l’entrée des bureaux, sensibilisation des membres du bureau de vote et des électeurs), la mise en place d’une signalétique vers un point pour se laver les mains, ou, à défaut, la mise à disposition de gel hydro-alcoolique, le lavage régulier des mains étant la mesure barrière la plus efficace pour les électeurs comme pour les membres des bureaux de vote, l’organisation physique des bureaux de vote et la gestion des files d’attente de manière à limiter autant que possible les situations de promiscuité prolongée et le nettoyage régulier du matériel électoral. Par ailleurs, les électeurs sont invités à utiliser leur propre stylo à encre indélébile de couleur noire ou bleue pour émarger. Ils peuvent également préparer leur bulletin de vote à domicile grâce au matériel électoral qu’ils ont pu recevoir par voie postale. Enfin, il a été demandé de renforcer, en coordination avec les présidents de bureaux de vote, les mesures de protection des personnes les plus fragiles, âgées de 70 ans ou plus. Ainsi, au stade de la vérification de l’identité de l’électeur, ces électeurs pourront bénéficier utilement des dispositions visant à accélérer leur progression dans la file d’attente. « Toutes les dispositions seront prises pour assurer les “gestes barrières” de précaution. Les responsables des bureaux veilleront à ce que nos aînés et les personnes fragiles puissent voter rapidement, que des désinfections régulières soient effectuées et que du gel hydro-alcoolique et du savon soient disponibles. J’aurai l’occasion, dans les prochaines heures et si nécessaire, d’annoncer de nouvelles décisions dans l’organisation des services publics municipaux», assure Nathalie Appéré, maire de Rennes.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire