10.2 C
Rennes
jeudi 18 avril 2024
AccueilActualitésCENTRE-VILLE : TROIS MANIFESTANTS BLESSÉS

CENTRE-VILLE : TROIS MANIFESTANTS BLESSÉS

Ce mercredi 22 mars 2023, il est onze heures. Les pêcheurs et de nombreux ultras arrivent aux pieds de la rue Jean Jaurès, à l’occasion d’une manifestation contre le gouvernement. En face d’eux, le Parlement (tout un symbole) est protégé par un cordon de CRS. Sa silhouette en impose. Mais pas de quoi apaiser les esprits ! Des dizaines de personnes tentent de passer en force, en envoyant plusieurs projectiles sur les forces de l’ordre (fusées de détresse, fumigènes).

Derrière sur le pont Jean Jaurès qui enjambe la Vilaine, un jeune homme titube en criant : « quel con, il m’a tiré dessus ». Immédiatement, des individus essaient de lui porter secours. La victime a une plaie béante sur la cuisse et se tord de douleurs dans un nuage de lacrymogènes. Pris en charge par les « médics (infirmiers de manifs) » et les pompiers, il est conduit en urgence relative vers l’hôpital le plus proche. « Un manifestant a été blessé par une fusée lancée par un autre, » confirme à 11 h 45, le préfet dans un communiqué. 

Une heure après, rue Maréchal Joffre, un homme est allongé dans une mare de sang. Menotté et au sol, il a le nez cassé. « Je mangeais des chips et j’ai été matraqué, » crie-t-il à quelques autres opposants. Autour de lui, trois policiers lui viennent en aide sous les quolibets. Ils apportent les premiers soins, puis le mènent boulevard de la Liberté. « On verra plus tard pour savoir ce qui s’est passé », indique un agent. « On a des vidéos. »

Derrière lui, une jeune femme brandit une pancarte contre les violences policières au moment où il est conduit dans le camion des pompiers. « Je n’ai rien fait », crie-t-il. Très énervé, le visage sous un pansement, il insulte copieusement les hommes en tenue. Non loin, de nombreux passants évoquent des brutalités des forces de l’ordre, d’autres s’inscrivent en faux.  

À 16 h 30, la préfecture donne la version des faits. «Cet individu est un jeune homme de 22 ans », indique la préfecture. «Les premiers éléments recueillis font ressortir que cette personne était parmi un groupe de manifestants qui lançaient des projectiles sur les forces de l’ordre. Lors de cette altercation, le jeune homme s’est blessé en tombant, rue du Maréchal Joffre. Conduit à l’hôpital par les sapeurs pompiers, il en est ressorti et a été interpellé. Il est actuellement placé en garde à vue.»

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

JESSY, COACH FITNESS

Jessy Delaunay est un jeune coach indépendant fitness, à Rennes et ses environs. « Ma méthode flexible s’adapte à tous les niveaux et objectifs, que...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser