CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives

CALYPSO ! CALYPSO ! PAR JEAN-LOUIS LOZAC’HMEUR

test2

Jean Louis Lozac’hmeur, professeur de lettres classiques au lycée de Montfort-sur-Meu, est aussi auteur. Il a sorti de nombreux ouvrages. Il vient de publier Calypso ! Calypso ! aux éditions Edilivre. 

Après le dialogue imaginaire entre Gainsbourg et Molière, après les nouvelles exotiques de Steppatomic, c’est un retour aux sources classiques ?

L’Odyssée est un livre que j’ai dévoré très jeune. Même si je n’avais pas tout compris à la première lecture, le tourbillon d’aventures, les dieux, les héros et les monstres qui s’y croisent m’ont littéralement fasciné. J’y suis revenu sans cesse au fil des années.

Pourquoi Calypso ?

S’il y a d’autres figures féminines dans le récit, comme Pénélope, Circé et Nausicaa, la nymphe Calypso et le séjour d’Ulysse sur son île, pendant sept ans, m’ont toujours interrogé. Au bout d’un temps aussi long pour un périple de dix ans, quelles sont les relations entre le héros et celle qui le retient prisonnière ? Ulysse est fidèle à Pénélope, mais c’est aussi un redoutable séducteur. Calypso lui propose l’éternité à ses côtés. C’est au moment de cette situation où Ulysse doit faire son choix que j’ai situé ce dialogue.

C’est un tête-à-tête qui ressemble à un affrontement ?

Le dieu Hermès arrive pour brouiller les cartes, mais il y a bien une lutte entre la déesse et le roi d’Ithaque, entre les sentiments de l’homme privé des siens et de la femme qui veut le retenir auprès d’elle. Dans la mesure où ils ont vécu comme mari et femme pendant sept ans, sur l’ordre des dieux, quels sont leurs sentiments réels ? Et surtout Calypso n’est-elle qu’une nymphe obéissante pour enfermer Ulysse dans une prison dorée ? Quels liens a-t-elle noués avec cet homme qui rêve sans cesse de son retour ?

Si on connaît toute l’histoire et le dénouement de l’Odyssée, ce dialogue est-il vraiment fondé ?

Ce qui m’intéressait, c’était de donner un éclairage différent sur cet épisode de l’Odyssée, chercher une réponse à une question de mon enfance : pourquoi refuser l’éternité de bonheur promise pour revenir reconquérir sa femme et son royaume ? Ulysse, c’est l’homme de la liberté qui se dresse face aux dieux pour les défier. Mon petit défi, c’est la liberté d’écrire et de chercher des réponses qui ne déçoivent pas l’enfant que j’étais.

Calypso ! Calypso ! Editions Edilivre. 88 p. Version papier ou numérique. Prochaine dédicace à la librairie “La petite marchande de prose”à Montfort-sur-Meu, le samedi 24 juin, de 10h30 à 12h 30.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire